Accueil du site > Diocèse > Histoire

Histoire

Dernier ajout : 19 août 2014.


  • Les évêques du Puy : du IVème siècle à aujourd’hui

    19 août 2014, par P.B.Planche

    106 évêques ont à ce jour occupé le siège épiscopal du Puy.


    Lire la suite

  • Depuis près de 380 ans.

    17 mars 2013, par M. R.

    Les membres de l’association de l’Ange Gardien ont organisé, samedi 16 mars 2013, une réception des travaux de restauration de la maison L’Ange Gardien, situé place Saint-Pierre-Latour au Puy en Velay.


    Lire la suite

  • La famille des consacrés

    2000
    La vie des consacrées a toujours tenu une grande place dans le diocèse. Dès le V° siècle, les religieux venus de l’Ile de Lérins fondent au Monastier sur Gazeille la plus ancienne abbaye bénédictine de la région. Ala Chaise Dieu, Saint Robert de Turlande fonde une abbaye vers l’an 1000. En 1062, le langeadois Saint Pierre de Chavanon fonde l’abbaye d’augustins de Pébrac, près de sa ville natale. Les disciples de Saint Bruno, les chartreux, avaient des monastères à Bonnefoy (près du Mont Mezenc) et à Brives (près du Puy). Les prémontrés s’étaient installés à Doue. Les Dominicaines, sont présentes depuis (...)
    Lire la suite

  • Nos pasteurs

    2000
    105 évêques ont guidé les chrétiens du Puy au nom du Christ sur les chemins de la foi. Le premier fut Saint Vosy au IV° siècle. sain Scutaire (vers430) fut le constructeur du premier sanctuaire à la Vierge sur le Mont Anis (l’ancien nom du Puy). Sain Georges (vers 480), fut l’évangélisateur des campagnes. Parmi les autres évêques reconnus comme saints : Saint Marcelin (début du VI° siècle) et Saint Agrève (fin du VI° siècle. En 1265, l’évêque Guy Foulques (évêque du Puy de 1257 à 1260) devint Pape sous le nom de Clément IV. Godescale*, évêque au X° siècle est le premier pèlerin connu à se rendre à Saint Jacques (...)
    Lire la suite

  • Notre pays

    2000
    La beauté de la Création est évidente dans notre région. C’est une région de hautes terres (les deux tiers se situent au-dessus de 800 m d’altitude). 700 cours d’eau sillonnent le département, en particulier la Loire et l’Allier dont les vallées découpent le paysage. Le volcanisme marque aussi notablement nos paysages : le Mont Mezenc (1748 m), les Sucs yssingelais, les lacs d’Issarlès et du Bouchet, en sont les témoins les plus remarquables. La Haute-Loire fait partie du tiers le plus ensoleillé de France. La présence humaine a fortement marqué notre pays. Depuis des milliers d’années on a défriché, (...)
    Lire la suite

  • Les semeurs de vie

    2000
    Dans le bassin du Puy on a retrouvé récemment des sites de peuplement humain parmi les plus anciens d’Etrope, et peut être même du monde ! Le climat est rude en hiver et il fallut à nos ancêtres beaucoup de ténacité, d’espérance et de courage pour vivre dans nos montagnes. Jusqu’au XVIII° siècle, sur dis enfants qui naissaient, quatre mourraient avant l’age de 1 an. Mais situé au cœur de la France, le diocèse du Puy a toujours été un lieu de passage, le pèlerinage du Puy, le pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle, ont contribué a nous ouvrir sur de larges horizons. L’influence arabe, orientale, mais (...)
    Lire la suite

  • Les semeurs de foi

    2000
    Les premiers missionnaires chrétiens sont venus en Velay (nom de l’ancienne province qui correspondait à peu près à la Haute-Loire) sont venus, probablement en provenance d’Auvergne, dès le II° siècle. Nous ne savons pas grand-chose d’eaux, seul un nom nous est parvenu : celui du prêtre Saint Marcel, dont l’église était située vers Espaly (Bassin du Puy). Parmi les pères dans la foi citons aussi Saint Vosy, le premier évêque du Puy (vers 370), Saint Georges, autre évêque, évangélisateur des campagnes vers 480. La grande figure évangélisatrice du diocèse est indiscutablement Saint Jean-François Régis (...)
    Lire la suite

  • Marie

    2000
    Photo : Jean Cozette La tradition religieuse nous rapporte que Marie s’est manifestée au Puy au V° siècle par des apparitions et des guérisons de personnes atteintes de fièvre. On peut voir dans la cathédrale, une grande dalle dite pierre des apparitions ou de fièvres. Ce dont on peut être certain, c’est que très tôt un sanctuaire à la Vierge est édifié sur le Mont Anis : vers la fin du V° siècle, c’est-à-dire peu de temps après que pour bien affirmer que le Christ est vrai dieu et vrai homme, Marie ait été proclamée "Mère de Dieu" par le concile d’Ephèse (470). Le Puy est donc l’un des plus ancien (...)
    Lire la suite

  • Quelques dates

    2000
    430 : construction du premier sanctuaire marial sur le mont Anis 630 : martyre de Saint Théofrède 951 : pèlerinage de Godescale, évêque du Puy, à Compostelle 962 : première pierre de la chapelle Saint Michel d’Aiguilhe 1050 : Saint Robert fonde l’abbaye de la Chaise Dieu pour les hommes et de Lavaudieu pour les femmes 1062 : Saint Pierre de Chavanon fonde l’abbaye de Pébrac 1138 : fondation de l’abbaye de Doue (Prémontrés) 1221 : arrivée des Dominicains du Puy 1312 : les religieuses augustines s’installent à Vals 1425 : Sainte Colette fonce le monastère des (...)
    Lire la suite

  • Les serviteurs de l’unité et de la paix

    2000
    Au X° siècle, l’évêque du Puy, Guy d’Anjou, en a assez de voir les seigneurs de son diocèse se battre. Il instaure la Trêve de Dieu. Il est interdit de se battre à partir du mercredi jusqu’au dimanche, en hommage à la passion du Christ qui fut arrêté le jeudi, exécuté le vendredi et ressuscita le dimanche. Pour la première fois, les guerres locales marquent le pas. Ce « Mouvement de la Paix » va s’étendre à partir du Puy dans toute l’Europe. C’est aussi le début bien timide de l’émergence d’un état de droit pour régler les conflits et d’un droit de la (...)
    Lire la suite

0 | 10


© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site