30 ans à la Chaise-Dieu

mardi 15 juillet 2014, par P.B.Planche

Cet été la Communauté Saint-Jean fêtera trente ans de présence à La Chaise-Dieu. Entretien avec frère Jean-Théophane, prieur.

Voir en ligne : Site internet de l’abbaye de la Chaise-Dieu

Comment s’est passée l’arrivée des frères ?

C’est en 1984 que les frères se sont installés dans ce village à la demande de Mgr Cornet. Ce fut là un grand moment car depuis deux siècles il n’y avait plus de communauté monastique masculine en ce haut lieu de la chrétienté. L’accueil des frères a été chaleureux et un important élan de solidarité les a aidés à remettre en état ce qui est actuellement le prieuré.

Quels ont été les grands moments de ces trente années ?

Les premières années ont été marquées par les importants travaux dans les bâtiments. Lorsque l’on regarde les photos d’alors nous avons peine à reconnaître et à situer les différentes pièces du prieuré.
Deux souvenirs perdurent à travers le temps. Le premier dont tout le monde se souvient ce sont les fameuses ordinations dans l’abbatiale glaciale en plein mois de février de l’année 1985 – il fallait être bien jeune pour être aussi fou… !
Le second souvenir, plus interne à la communauté, est la fameuse chaudière à bois qu’il fallait garnir toutes les 3 heures jour et nuit et c’est peut-être là l’occasion de remercier tous ceux qui nous ont fourni le bois nécessaire mais quelle « révolution » lorsque 10 ans après les Frères sont passés à une chaudière à fuel !

Et depuis ?

Que dire d’extraordinaire, si ce n’est qu’ici l’ordinaire devient extraordinaire ne serait-ce que par la grâce du lieu lié de manière évidente à la présence de saint Robert.

Quel est votre mission à la Chaise-Dieu ?

Au début nous devions essentiellement renouer avec la tradition monastique du lieu en assurant les divers offices religieux au long de la journée ; assurer également la transmission du message spirituel que porte ce monastère par l’accueil et les visites de l’abbaye.
Monseigneur Brincard, lui, nous a sollicités afin que nous prenions en charge la paroisse ce qui fut pour nous un moment important nous projetant dans une plus grande proximité avec la population et nos frères prêtres du diocèse.

Quelle place tient ce prieuré de la Chaise-Dieu au sein de la communauté ?

Pour l’histoire de la Congrégation Saint-Jean, le prieuré de La Chaise-Dieu revêt un caractère historique car c’est la deuxième fondation de notre Communauté et lorsque nous y regardons de plus près notre présence en ce lieu rejoint certaines intuitions profondes que portait notre fondateur le P. Marie-Dominique Philippe.

Comment est composée la communauté de la Chaise-Dieu ?

Aujourd’hui comme hier, la communauté présente à La Chaise-Dieu se compose de six à huit membres.
Aujourd’hui, nous sommes trois prêtres : P. Jean-Théophane, P. Christian et P. Hugues-Marie et quatre frères : fr. Olivier, fr. Alain-François, fr. Médéric et fr. Jean d’Éphèse.
Même s’il n’y paraît pas les frères restent relativement longtemps : beaucoup frôlent et dépassent les dix ans de présence mais il est vrai que, sur le nombre, il y a chaque année départs et arrivées de frères.

Et cette année quels sont les mouvements ?

Nous avons dit adieu à Fr Alain-Marie, reparti pour les maisons de formation, et allons dire adieu à Fr Hugues-Marie qui va s’envoler pour les Philippines à la fin de l’été.
Par contre, nous allons accueillir une figure bien connue de La Chaise-Dieu car c’est un retour pour lui : il s’agit du P. Marie-Bernard qui a beaucoup travaillé sur les tapisseries. Un autre frère arrive : fr. Jean-Matthias, qui est un enfant du pays puisque originaire d’Agnat. Tout deux viennent en renfort pour que nous puissions remplir la mission que Monseigneur nous a confiée, qui n’a rien d’extraordinaire mais qui englobe tout ce qui est lié à la paroisse (sacrements, catéchisme, pastorale de la santé, etc...). Plus originale et plus prégnante pour nous est la pastorale du tourisme avec ses nombreuses animations à développer.

Quelles sont les autres activités de la communauté ?

Il y a l’école de taille de pierre Saint-Jean-des-Quatre-Couronnés que nous animons.
À ce propos nous recherchons une « mère » ou un couple bénévole pour tenir le foyer et en être l’âme (avis aux amateurs(trices)… !), puis l’accueil au sein du prieuré pour toutes personnes désireuses de se ressourcer et de se reposer au sein d’une retraite prêchée ou non.

Quels sont vos projets ?

Comme toute communauté paroissiale ou religieuse qui se veut évangélisatrice nous devons projeter notre regard vers l’avenir.
Au niveau de la paroisse un défi nous est lancé par la restructuration et la réhabilitation des bâtiments abbatiaux et nous devons nous atteler à cet énorme travail. Nous avons comme projet la création d’un espace d’accueil et la réhabilitation d’une « maison paroissiale ».
Au sein de la Communauté nous souhaitons développer l’accueil des aumôneries et des familles. Dans cette optique, nous devrons poursuivre l’aménagement d’une vaste maison et de son jardin clos. Par ailleurs, nous souhaitons élargir une proposition de retraites ou sessions prêchées autour de thème concernant la Bible en raison de la présence des tapisseries de l’abbatiale (qui reviendront restaurées en 2017), de l’art en raison du Festival de musique sacré et du travail manuel en raison de l’association Saint-Jean-des-Quatre-Couronnés. Beaucoup de projets qui, si Dieu le veut, verront peut-être le jour, nous le saurons dans 30 ans !

Vous êtes tous les bienvenus pour l’anniversaire de ces 30 premières années que nous avons souhaité associer à la fête de la Saint-Robert d’été soit le week-end du 26-27 juillet.

Que saint Robert veille sur vous et intercède pour vos demandes.


Portfolio

Vue générale de l'abbatiale de La Chaise-Dieu Cloître de La Chaise-Dieu Saint Robert de Turlande Tombeau de Saint Robert dans l'abbatiale Chapelle du prieuré (état 1987) Chapelle du Prieuré (état actuel) Fr. Jean-Théophane L'atelier de taille de pierre


© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site