Accueil du site > Vie chrétienne > Saints du diocèse > 1er janvier : Saint Odilon

1er janvier : Saint Odilon

2004

Prier avec lui

Dieu tout puissant, tu as gardé saint Odilon sur le chemin de la parfaite charité et tu lui as révélé ta gloire dans le ciel. Accorde-nous de savoir comme lui te servir sur la terre et de partager le bonheur éternel de ton Règne en compagnie de tous nos frères.

(propre des fêtes du diocèse du Puy)

Sa vie

Né en 962 à Saint-Cirgues, Odilon, paralysé dans son enfance, doit sa guérison à une intervention de la Sainte Vierge. Eduqué à Brioude, il y rencontre l’abbé de Cluny Mayeul en 990. Il décide de le suivre. Il participe ainsi à la grande aventure de réforme clunisienne. Cette réforme est un retour strict à la règle de Saint Benoît : rigueur morale, respect des vœux de pauvreté, d’obéissance et de chasteté, primauté de la vie liturgique et contemplative.

En 994, Odilon est élu abbé de Cluny, il le restera jusqu’en 1049. Doué d’une volonté de fer c’est un remarquable organisateur. Avec lui, Cluny prend une dimension exceptionnelle.

Il meurt le 1er janvier 1049 et est reconnu immédiatement comme saint.

Héritage de Saint Odilon

Son influence se fait sentir dans bien des domaines :

- Sa dévotion pour les âmes du purgatoire l’incite à instituer une journée de prière pour leur délivrance le 2 novembre, le lendemain de la Toussaint.
- Il entretient une correspondance avec tous les souverains de son temps : empereur d’Allemagne, rois de France, d’Angleterre, d’Allemagne, avec les papes Sylvestre II et Benoît VIII.
- Il intervient lors des grandes famines en vendant les trésors (même liturgiques !) de ses abbaye pour venir en aide au déshérités.
- Apôtre de la non-violence il prend une part capitale dans l’instauration de la Trève de Dieu " contre les seigneurs violents.




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site