500 ans à Pradelles

mercredi 15 août 2012, par P.B.Planche

Pradelles a fêté les 14 et 15 août 2012 le 500ème anniversaire de la découverte de la statue de Notre-Dame de Pradelles. Retrouvez le reportage photo de Sylvain Maurin.

Voir en ligne : L’histoire de Notre-Dame de Pradelles

Les Pradelains et les personnes venus passer des vacances dans le sud du Velay ont répondu en masse à l’invitation à venir fêter l’Assomption de la Vierge dans ce sanctuaire cinq fois centenaire.

Début en musique

Le 14 août au soir, un concert donné par la Maîtrise de la Cathédrale du Puy dans l’église Saint-Pierre de Pradelles ouvrait les célébrations. Ce récital proposait un parcours de chants a capella dédiés à Marie : depuis le grégorien jusqu’à une pièce contemporaine de Marcel Godard, en passant par les grands maîtres de chapelle du Puy au 17ème siècle, les enfants ont ravi les auditeurs qui remplissaient l’église.

Après le concert, les enfants de la Maitrise et les pèlerins ont traversé les pittoresques ruelles médiévales de Pradelles pour se rendre en procession, à la lumière des flambeaux, jusqu’à la chapelle Notre-Dame située dans le bas du village. En tête marchait la statue de Notre-Dame de Pradelles, celle la-même qui fut découverte il y a cinq cent ans.

La foule des grands jours

Le lendemain dimanche, 900 personnes étaient rassemblées pour la messe célébrée sur une esplanade proche de la Maison de retraite. Mgr Simon, archevêque de Clermont présidait cette messe accompagnés de Mgr Claude Feidt, archevêque émérite d’Aix, et de plusieurs prêtres, dont le Père Poyet, curé de l’ensemble paroissiale Notre-Dame du Velay Sud.

Dans son homélie, Mgr Simon rappelait entre autre la dimension unique de chaque vie humaine que révèle cette fête de l’Assomption. "Si toute vie, à l’image de celle de Marie, est invitée à partager dans l’éternité la vie divine, si elle ne se limite pas à la matière, alors, chacune revêt une importance infinie et unique. Nous avons spontanément tendance à penser que les institutions, les États, les structures demeurent mais que les personnes elles passent. L’Assomption nous fait faire une véritable révolution : les institutions passeront, mais les personnes elles demeurent pour toujours." Pendant le chant final, les enfants jetaient des pétales de fleurs en direction de la Vierge : belle image !

En marche avec Marie

L’après-midi, 300 personnes étaient de nouveau réunies pour la procession du 15 août. Alternant cantiques et récitation du chapelet la foule a parcourue encore une fois les rues de la cité. Une ambiance festive et fervente, tout à la fois, animait les cœurs.

Au retour dans la chapelle Notre-Dame, Mgr Simon a invité les pèlerins à ne pas avoir peur des changements que vit l’Église : "si les églises sont vides, ce n’est pas d’abord dommage pour l’Église, mais pour la France. Si nous oublions ce qui fait le tissus spirituel de notre culture, alors nous nous retrouverons dans une France païennes, où l’on vénèrera les forces anonymes de la nature, c’est à dire que la matière aura le dernier mot. Notre église change, et il ne faut pas avoir peur du changement : il est là pour que l’annonce de ce qui est essentiel, l’amour de Dieu, elle demeure, dans les conditions de notre monde d’aujourd’hui".

Une fête qui rassemble

Après la bénédiction de l’archevêque commençait le défilé des char fleuris. La fête "profane" et celle religieuse font à Pradelles bon ménage contribuant à donner à ces festivités leur caractère bien spécifique : on se rassemble. On se rassemble de tout l’Ensemble paroissial, de toutes cette zone qui rassemble le sud du Velay et le nord de Lozère et de l’Ardêche. Mais plus encore, les familles se rassemblent : des voitures venues du Gard, des Bouches-du-Rhône, et d’ailleurs, témoignaient que les familles, profitant de cette trêve estivale se réunissent, le temps d’une prière et d’une fête patronale.


Portfolio

Procession d'entrée de la messe Notre-Dame de Pradelles L'autel dressé ouvre sur la vallée de l'Allier Les enfants nombreux La messe présidée par Mgr Simon et Mgr Feidt Les enfants lance des fleurs à Marie Mgr Feidt et Mgr Simon La statue regagne la chapelle après la messe Les évêques et les prêtres


© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site