Acte de confiance

mercredi 21 août 2013, par Henri Brincard

Prière à Notre-Dame de France lue le 14 août 2013 à l’occasion des fêtes mariales et de la fin des travaux de restauration de la statue de Notre-Dame de France.

" Il y avait un mariage à Cana de Galilée. La mère de Jésus était là." (1)

Vierge Marie,
Rassemblés en cette veille de la fête de ton Assomption dans la gloire,
Nous contemplons, dans l’action de grâce ce signe grandiose que tu es dans le ciel : « une femme ayant le soleil pour manteau, la lune sous les pieds, et sur la tête une couronne de douze étoiles » (2),
Nous te remercions d’être avec nous, comme tu étais autrefois auprès de Jésus, des apôtres et des époux des noces de Cana ainsi que de toute leur famille et de leurs amis,
Nous te remercions d’être pour nous : Notre Dame du Puy, Notre Dame de la Prière, Notre Dame de Chartres, Notre Dame de Rocamadour, de Fourvière, de Paris, Notre Dame de Lourdes, de la Salette, de la Garde et de tant d’autres lieux, comme autant de grains du chapelet qui font de notre pays un Rosaire vivant en ton honneur, nous te remercions, au pied de la statue que nos ancêtres, issus de toutes les régions de France, ont élevée pour te célébrer toi, la Mère de Dieu ; et nous te redisons, avec les mots du poète :

« Au Puy, sur le rocher Corneille
C’est bien nous, Vierge toute belle,
Qui t’avons baptisée « Notre-Dame de France » ! (3)

" La mère de Jésus lui dit : « Ils n’ont pas de vin. » " (1)

Notre-Dame de France,
Nous avons confiance en toi. Dans la gloire du ciel où tu te réjouis, jamais tu ne cesses de présenter à ton Fils, comme aux noces de Cana, nos manques, nos détresses, nos échecs, nos espoirs déçus et nos difficultés de toutes sortes.
Nous avons confiance en toi, parce que tu es la « protectrice spéciale » de notre pays qui s’est consacré à toi voici près de quatre siècles. Tu es le recours toujours disponible pour ceux qui mettent leur espérance en toi.
Nous avons confiance en toi, parce que tu es Reine et Mère de Miséricorde (4). Tu es notre vie, notre douceur et notre espérance. Tu es notre avocate tournant vers nous des yeux pleins de bonté. Tu es aussi celle qui nous montre Jésus maintenant et au terme de notre exil.

" La mère de Jésus dit aux serviteurs de la noce : « Faites tout ce qu’il vous dira. » " (1)

Toi, servante du Seigneur (5) et mère de tes enfants ici rassemblés, disciples de Jésus, nous écoutons ton appel pressant à faire tout ce que ton divin Fils nous demande. (1)
Enfants d’un même Père, nous voulons te prier pour ceux qui sont appelés en France à servir leurs concitoyens en dirigeant notre pays, en veillant à la sécurité de tous et en favorisant par de justes lois, la liberté, la véritable égalité et la fraternité qui sont au service de la dignité de la personne humaine.
Membres du peuple de France et appelés à devenir frères de tout homme sur cette terre, nous te confions :
- les familles qui habitent en France, en métropole et au-delà des mers,
- les jeunes dont voudrions qu’ils éprouvent aujourd’hui et demain l’estime et l’affection de l’Eglise,
- les anciens, ces maillons nous reliant à la longue chaîne de notre histoire et qui nous ont transmis la vie,
- les pauvres parmi nos concitoyens,
- les malades,
- ceux qui sont abandonnés par leurs proches ou à cause de notre égoïsme.

Viens au secours des malheureux, console les affligés, prie pour le peuple chrétien et pour les ministres ordonnés de l’Eglise, intercède pour les consacrés. Qu’ils ressentent tous ton aide, ceux et celles qui t’invoquent, toi Notre-Dame de France !(6)

Vierge Marie, notre Mère et notre Reine, avec toi, nous voulons être tout à Jésus, à la gloire du Père dans l’Esprit Saint. Amen !

+ Henri Brincard
Evêque du Puy-en-Velay

(1) Jn.2 : les noces de Cana
(2) Apoc. 12
(3) Frédéric Mistral : Notre-Dame de toute la France
(4) Salve Regina, antienne du Puy.
(5) Luc 2 : l’Annonciation du Seigneur
(6) Saint Augustin : Sermon 194




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site