Accueil du site > Vie chrétienne > Art et Culture > A lire > Anatomie d’un schisme

Anatomie d’un schisme

mercredi 24 juin 2009

Il est des livres qui font du neuf avec du vieux : ce petit ouvrage consacré à la crise intégriste de Mgr Lefebvre à Mgr Williamson reprend en effet deux articles, l’un de Florian Michel, historien, publié en 2008 par l’Université Lyon III et l’autre du P. Bernard Sesboüé s.j., publié par les Etudes.

Florian Michel s’attache à montrer les liens entre l’Action Française et l’Intégrisme français. La démonstration m’a paru un peu faible. Qu’il y est des contacts, nul n’en doute, mais une filiation, c’est autre histoire. L’article montre surtout un point commun : se sont des ultramontains qui se retrouvent en fin de compte à s’opposer à la Rome réelle au nom d’une Rome idéalisée. Mais le courant intégriste ne fait ni du nationalisme intégral, ni du monarchisme rationalisé de Maurras les fondements de ses principes.

Le Père Sesboüé propose pour sa part une relecture des grandes étapes de la crise intégriste. Il montre de façon convaincante, à mon sens, qu’une des erreurs commise était de croire que derrière l’affaire d’Ecône, il y avait l’opposition d’un homme : Marcel Lefebvre. C’est donc avec lui que les autorités suisses puis romaines ont négocié. Mais, il n’était qu’un paravent derrière lequel on retrouve des courants forts divers, aux objectifs parfois divergents, qui se servaient de l’ancien évêque de Tulle pour arriver à leur fins.

Reste, et c’est bien là que réside toute la question, que ces groupes se retrouvent tous dans le même refus, où du moins une très forte relativisation, de l’enseignement du Concile et des papes qui l’ont mis en pratique. L’histoire nous donne ainsi une fois de plus un exemple de l’effet pervers de l’extrémisme : une position affirmée à l’excès arrive à faire l’inverse de ce qu’elle affirmait. Au nom des principes catholiques, les intégristes font un tri dans l’enseignement du Magistère au nom de la conscience individuelle. Ce qui est un des principes fondateur du protestantisme. A vouloir être plus catholique que le Pape…

Florian Michel, Bernard Sesboüé « De Mgr Lefebvre à Mgr Williamson,
anatomie d’un Schisme, Lethielleux/DDB, 133 p., 10 €.

B.P.




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site