Annonciation

lundi 3 avril 2017, par AG

Homélie du 25 mars 2017, de Mgr Luc Crepy, évêque du Puy-en-Velay, lors de la Fête de l’Annonciation, en la cathédrale Notre-Dame du Puy.

« Me voici, je suis venu mon Dieu, pour faire ta volonté » (Hb 10,9). « Voici la servante du Seigneur, que tout m’advienne selon ta parole » (Lc 1,38) conclut Marie au terme de la rencontre avec l’Ange.

Au cœur du mystère de l’Incarnation, il y a chez le Christ et chez Marie cette affirmation : dire oui à la volonté du Père, dire oui à la volonté de Dieu.

« En tout la volonté de Dieu » disait Jean Eudes qui aimait contempler Jésus et Marie en un seul cœur cherchant à être à l’unisson du cœur aimant du Père.

Faire la volonté de Dieu, chercher la volonté de Dieu dans nos vies, c’est ce que nous demandons dans le Notre Père : Que ta volonté soit faite !

Marie est celle qui a dit oui à la volonté du Père, au projet de Dieu de se faire l’un des nôtres, en prenant chair en Marie. En accueillant la volonté du Père de nous manifester son amour, le « oui » de Marie est source de notre salut.

Marie est celle qui nous montre le chemin à la suite de son Fils. Comment nous-mêmes, laissons-nous place à la recherche de la volonté de Dieu à la fois dans les choix importants que nous avons à faire, mais aussi dans le quotidien de nos vies ?

Chercher la volonté de Dieu nous conduit à une vie plus libre, plus heureuse, à une vie qui a du sens. Chercher la volonté de Dieu nous fait sortir de l’horizon, parfois étroit et limité, de notre regard pour accueillir le regard de Dieu sur les autres, sur le monde, sur nous-mêmes, sur l’Eglise.

Chercher la volonté de Dieu, c’est comme Abraham prendre un chemin nouveau où Dieu devient notre guide, notre force. Chercher la volonté de Dieu, c’est comme Marie, accepter une vie nouvelle en formant Jésus en elle. Chercher la volonté de Dieu, c’est, à la suite de Jésus, dire avec une pleine confiance dans l’amour du Père, jusqu’à la Croix comme à Gethsémani : « Père, non pas ce que je veux mais ce que tu veux » (Mt 26,39).

Laissons aujourd’hui résonner en nos cœurs le « oui » de Marie et demandons-nous : comment est-ce que je dis oui à la volonté de Dieu ? Oui, au quotidien, oui, dans des choix que je dois faire ? Oui, parce que je fais confiance au Seigneur. Le don de soi à Dieu, c’est le oui à Sa volonté, à la suite du Christ. C’est ce que nous célébrons lors de chaque eucharistie. Ainsi la lettre aux Hébreux, parlant du Christ, conclut : « C’est grâce à cette volonté que nous sommes sanctifiés par l’offrande que Jésus Christ a faite de son corps, une fois pour toutes » (Hb 10,10).




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site