Accueil du site > Evénements > « Après la mort de son enfant, survivre ou revivre ? »

« Après la mort de son enfant, survivre ou revivre ? »

mardi 9 mars 2010

Le samedi 20 mars 2010, à la Maison de la Providence, 4 Bd Dr Chantemesse au Puy en Velay, à 14h15, Annick Ernoult animera une conférence débat sur le thème : « Après la mort de son enfant, survivre ou revivre ? ».

Annick Ernoult

Annick Ernoult est l’auteur du livre « Apprivoiser l’absence, Adieu mon enfant ». Dans cet ouvrage, elle rassemble les témoignages de parents qui, comme elle, ont perdu un enfant et propose, à partir de son vécu et expérience d’accompagnement, des repères sur le chemin d’apprivoisement de l’absence. Annick Ernoult En effet, les parents ont mis du temps pour tisser des liens avec leur enfant, il en faut donc pour apprendre à vivre avec son absence et recréer d’autres liens. Revivre va être le fruit d’un choix, mais... pas tout de suite ; du temps, des appuis sont nécessaires pour intégrer la mort de leur enfant à leur vie et trouver du sens à cette nouvelle vie.

Annick Ernoult, fondatrice des associations « Choisir l’espoir et Apprivoiser l’absence », anime habituellement des groupes d’accompagnement des groupes de personnes endeuillées et est formatrice en soins palliatifs dans la région parisienne.

La rencontre du 20 mars s’adresse à toutes les personnes concernées (parents, grands parents ou frères et sœurs). Participation aux frais : 5€. Informations au 04 71 09 68 69.

Jonathan Pierres Vivantes

L’association Jonathan Pierres Vivantes Haute-Loire est animée par des parents bénévoles qui ont tous vécu le deuil d’un enfant, et s’adresse aux familles endeuillées quels que soient les circonstances du décès et l’âge de leur enfant. Elle est une association familiale, non confessionnelle, membre de l’association nationale « Jonathan Pierres Vivantes », agréée par l’UNAF et l’UDAF, et membre de l’Union Nationale pour la Prévention du Suicide (Site internet : www.anjpv.asso.fr).

Jonathan Pierres Vivantes, propose une écoute, un partage moral de la souffrance et une entraide au cours d’accueils personnels, de permanences ou de rencontres en groupe, des sessions à thème et la publication d’un bulletin périodique, ainsi que des moments de convivialité et d’amitié.




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site