Accueil du site > Evénements > Après le décès de Mgr Brincard

Après le décès de Mgr Brincard

vendredi 14 novembre 2014, par P.B.Planche

Après le décès de Mgr Brincard, comment va être administré le diocèse du Puy-en-Velay et comment sera nommé son successeur.

Après de décès de Mgr Brincard, comment est administré le diocèse ?

Le code du droit de l’Église (appelé droit canonique) aborde cette question dans les canons 416 et suivants.

II est constitué dans chaque diocèse un collège des consulteurs composé de prêtres et que doit consulter l’évêque dans un certain nombre de cas. Ce conseil des consulteurs a huit jours après l’annonce de la mort de l’évêque pour élire un administrateur diocésain qui doit être un prêtre de plus de trente cinq ans. Celui-ci gèrera le diocèse jusqu’à la nomination par le pape d’un nouvel évêque. Il ne peut apporter aucune innovation majeure dans le diocèse.

Les fonctions des vicaires généraux et des vicaires épiscopaux sont suspendues et le conseil presbytéral cesse.
Restent en fonction l’économe diocésain.

Comment sera nommé son successeur ?

Les nominations d’évêques sont réservées au Pape. Celui est assisté dans cette tâche par un service de la Curie romaine appelée la Congrégation des évêques et par le nonce apostolique, son représentant en France.
Tous les trois ans les évêques sont invités à proposer au Saint-Siège des noms de prêtres de plus de trente-cinq ans, qui pourraient être appelés à l’épiscopat. Lorsqu’un siège est vacant, le nonce discerne parmi ces noms ceux qui pourraient convenir pour de venir évêque de ce diocèse. Il consulte les évêques de la province ecclésiastique (la Haute-Loire appartient à la province de Clermont-Ferrand qui correspond à l’Auvergne), certains membres du collège des consulteurs et, s’il le juge opportun, des prêtres et des laïcs du diocèse.
Au terme de cette procédure, il propose trois noms au Saint-Siège parmi lesquels choisit le pape. La procédure peut-être anticipée quand le Saint-Siège sait qu’un siège va être vacant (dans le cas de l’imminence de la limite d’âge pour le titulaire par exemple).
Celui qui est nommé doit alors prendre possession de sa charge, et s’il n’est pas évêque recevoir l’ordination épiscopale, au plus tard dans les quatre mois qui suivent sa nomination.




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site