Accueil du site > Diocèse > Services > Aux sources de la Compassion

Aux sources de la Compassion

jeudi 25 novembre 2010, par P.B.Planche

Le Service diocésain de la Pastorale de la Santé proposait une récollection diocésaine « pour revenir aux sources de notre engagement ». Ils étaient 130 à y participer le 18 novembre dernier.

L’animateur de cette rencontre était le Père Rieutord, prêtre du diocèse de Saint-Flour. Il proposait une relecture de textes bibliques qui montrent Dieu Père « aux entrailles de mère ». Un exemple saisissant se trouve dans le livre d’Osée : «  Comment t’abandonnerais-je, Ephraïm ? Pourrais-je te livrer Israël ? Mon cœur en moi est bouleversé, toutes mes entrailles frémissent. » (Osée 8).
Le Christ, poursuivait le Père Rieutord, est l’icône parfaite de ce Père-Mère compatissant, ou, pour être plus théologique, en lui, le cœur de la Trinité est venu rejoindre le cœur de l’homme. Sa mission accomplie de faire vivre et même revivre l’homme, Jésus retourne vers le Père, mais ne laisse pas ses disciples orphelins. Il donne son Esprit. Au souffle de cet Esprit, l’Église, Corps du Christ, voit le jour.
L’Église, animée par l’Esprit prolonge les gestes du Christ, et particulièrement ses gestes de compassion. Le Père Rieutord repérait quatre lieux où s’exprime ces gestes : Marie (« Consolatrice des affligés »), les apôtres (Allez dans le monde entier, guérissez les malades), les sacrements (notamment la Réconciliation, l’Eucharistie, l’Eucharistie et l’Onction des malades) et enfin, chaque chrétien « membre du Corps du Christ ». Le Père Rieutord voyait même dans l’attention aux malades, un critère de la bonne santé de l’Église. Pour être le visage du Christ, le disciple devra vivre dans son intimité : grâce à la prière et à l’Eucharistie.


Portfolio



© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site