COMMUNIQUE DES FRERES DU SACRE-CŒUR

Au sujet du Frère Albert Maës

lundi 11 septembre 2017, par AG

Face aux événements qui se sont passés en Guinée Conakry, il y une vingtaine d’années, les Frères réaffirment leur volonté que la justice soit faite. Ils redisent aux victimes toute leur compassion et leur désir que la lumière et la vérité soient apportées sur ces événements ; ils entendent tout faire pour alléger, si c’est possible, leur souffrance. Suite aux signalements faits auprès des Procureurs de la République de Mende et du Puy en 2003, 2011 et 2016 et suite à l’enquête qui a été ordonnée par ce dernier dans la semaine du 4 au 9 septembre 2017, le Frère Albert Maës a été mis en garde à vue, puis mis en examen. Il est actuellement en liberté provisoire, avec les conditions que cette disposition entraîne. Les Frères vont choisir un avocat qui sera leur chargé de communication auprès des médias, dans le respect du secret de l’instruction.

Le 11 septembre 2017, Frère Bernard Beudin, supérieur Provincial




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site