Calvin

mardi 16 mars 2010, par P.B.Planche

L’année Calvin, en 2009, avait donné lieu à de nombreuses publications sur le réformateur français. Un ouvrage vient les rejoindre : il est d’Aimé Richardt, spécialiste des XVI° et XVII° siècles, qui avait commis l’an passé une biographie de Luther qui a été couronnée par l’Académie Française.

Le Calvin qu’il nous propose nous fait revivre les grandes controverses qui bouleversèrent l’Europe et la Chrétienté avec la Renaissance. On y croise les principaux acteurs de la Réforme : Luther, Zwingli, Théodore de Bèze… Mais surtout on y entend Calvin lui-même. Et c’est un plaisir, car, quoiqu’on pense des conceptions théologiques de Calvin, il est un grand auteur de la langue française. Avec lui, la langue de Rabelais gagne en clarté et précision ce qu’elle perd en truculence.
Aimé Richardt n’écrit pas une apologie. Il dresse un tableau contrasté du grand réformateur. Et de la lecture de cette biographie nait une question. Comment ce fait-il qu’un prédicateur de l’Evangile aussi fervent que le fut Calvin, comment ce fait-il que quelqu’un d’aussi convaincu que les œuvres ne sont en rien la cause du salut, ai pu être, dans le même temps un législateur aussi intransigeant. Car on ne rigolait pas avec la vertu, et même on ne rigolait même pas du tout, lorsque Jean Calvin était à la tête de la république de Genève.
Doit on conclure avec l’auteur, que Calvin fut, à sa manière, un prophète, un savant théologien, un administrateur d’une redoutable efficacité mais q’il manqua d’amour et de charité ? Pierre Jourda avait dit en son temps que Calvin mit l’accent sur la foi plus que sur l’espérance et l’amour.
Mais il serait injuste ne retenir que cet aspect-là de la personnalité de Calvin. Sa conception intransigeante de la justification par la foi seule est aussi la marque d’un intense amour pour le Christ et d’une contemplation émerveillée de la grandeur de Dieu.

_Calvin, d’Aimé Richardt est publié par les éditions François Xavier de Guibert, compte 262 pages et est vendu 23 €




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site