Accueil du site > Diocèse > Campagne du denier 2017

Campagne du denier 2017

jeudi 13 avril 2017, par Asia GALLIEN

Le diocèse du Puy lance officiellement sa campagne de collecte 2017 du Denier de l’Église le dimanche des Rameaux, le 9 avril, cette année.

Le Denier, qui représente chaque année une part substantielle des ressources diocésaines, est essentiel. Sans lui, les prêtres et les laïcs salariés embauchés aux côtés des bénévoles dans les paroisses, les aumôneries et les services diocésains ne pourraient percevoir de traitement.

Les quatre évêques prennent la parole : Mgr Laurent Percerou, évêque de Moulins, Mgr François Kalist, archevêque de Clermont, Mgr Bruno Grua, évêque de St Flour et Mgr Luc Crepy, évêque du Puy.

Pas de miracle pour le budget du diocèse

Rappelons-nous que les diocèses ne reçoivent ni subvention de l’État, ni aide du Vatican, que les prêtres et les salariés laïcs intervenant embauchés aux côtés des bénévoles dans les paroisses, les aumôneries et les services diocésains ne travaillent pas bénévolement, que les fournisseurs des églises, des catéchèses, des aumôneries… doivent recevoir un traitement ou un salaire. Et pour cela, l’Église, qui ne vit que par la générosité des fidèles : leur dévouement, leurs offrandes, les dons et les legs, compte sur les dons. Mgr Crepy, évêque du Puy, y invite chacun : « Quand on est chrétien, on a aussi le souci matériel de la famille chrétienne. De même qu’on essaye de subvenir aux besoins de sa propre famille, de même on porte ensemble le souci de subvenir à la vie de la communauté, à la vie du diocèse. »

Point par point

1. Le Denier de l’Eglise, à quoi ça sert ?

Il est destiné à assurer la subsistance de l’évêque et des prêtres, et les salaires des laïcs engagés dans les missions pastorales. Le Denier ne couvre pas toutes les dépenses du diocèse. Les autres dépenses du diocèse, frais d’entretien des locaux paroissiaux et tous les frais de fonctionnement sont assurés par les autres dons, les offrandes lors des baptêmes, mariages et obsèques, et les legs.

2. Que permet-il de financer ?

Chaque prêtre, actif ou retiré du ministère, reçoit 745 Euros par mois, auxquels s’ajoutent les honoraires correspondant aux messes célébrées. En plus du traitement des 120 prêtres et des 42 laïcs en mission pastorale, le Denier sert aussi à couvrir leur formation, les charges sociales de prévoyance et retraite des actifs ainsi que le complément nécessaire aux prêtres retirés du ministère.

3. Combien d’argent le Denier de l’Eglise a-t-il permis de collecter en 2016 dans le diocèse du Puy ?

Il a rassemblé la somme de : 1 185 687 EUR (en baisse de 1,40 % par rapport à l’année 2015), ce qui ne parvient pas tout à fait à couvrir les dépenses de personnel pastoral.

4. Comment donner au denier ?

Il est possible d’effectuer des dons par chèque, par prélèvement automatique ou bien directement en ligne sur le site www.achacunsondenier.fr

5. Comment le diocèse encourage-t-il les fidèles à faire des dons ?

Bien que les fidèles puissent faire des dons toute l’année, le diocèse du Puy envoie par courrier, une lettre et un bon de soutien à tous les donateurs identifiés, et distribue des dépliants dans l’ensemble des paroisses le dimanche des Rameaux. Sur un montant donné, 66 % du don réalisé peut-être défiscalisé, et seuls les 34 % restants sont à la charge du donateur.

6. Gestion des dons

Comme pour n’importe quelle entreprise ou institution, le montant de ces dons est strictement contrôlé et géré avec une grande rigueur. Le rapport d’activités annuel de chaque diocèse permet à tous de vérifier la bonne utilisation du Denier.




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site