Accueil du site > Diocèse > Mouvements > Action Catholique > Chrétien en monde rural

Chrétien en monde rural

mercredi 4 février 2015, par B.P.

Le Père Jean-Pierre Debard, actuellement en année de formation à l’Institut du Prado, témoigne de sa participation à la petite équipe C.M.R. (Chrétiens en Monde Rural) au Monastier de 2007 à 2014.

Voir en ligne : Le site national de Chrétien en monde rural

Comment vous êtes-vous lancé dans cette démarche avec le CMR ?

J’essaie de vivre un principe : « avoir le style de Jésus » c’est-à-dire être attentif à la vie des personnes, ne pas faire des discours théoriques. Cela demande de rencontrer, d’avoir des contacts personnels. Rencontrer les gens pour eux même, sans but. Ainsi j’ai rencontré Ludovic et M. Thérèse, Gilles et Odile, Bernard, André, Josiane et André, Christelle et Yannick…

Comment se sont faites ces rencontres ?

Nous nous sommes connus, et rencontré au départ pour différentes raisons : parce que j’ai marié la fille de Gilles et Odile, j’allai voir la mère âgée de Bernard… J’ai participé à une réflexion sur le lait avec la Confédération paysanne, pour André et Philippe. La mère de Josiane était ma voisine et ses filles venaient au catéchisme ; même chose pour Christelle et Yannick… La vie simplement.
Pour être attentif à leur vie je notais ce qui était constructif, prometteur, et aussi ce qui blessait, ce qui était résistance. Cela demande de discerner, de prier pour voir aussi les actions, la présence de l’Esprit Saint.

Et comment cela s’est-il transformé en équipe Chrétien en monde rural ?

J’ai rencontré plus de monde que ceux que je viens de citer. A quelques-uns j’ai proposé de participer à un groupe afin de partager un peu plus de cette vie, de se soutenir. Dans notre jargon on dirait « pour voir le Royaume de Dieu, y participer, le célébrer ».
De plusieurs façons je leur proposai un lien à l’Église ou la foi : Dans les rencontres parfois il y avait un passage d’Évangile, ou la revue de mouvement. Les liens à l’Église passaient aussi par les rencontres départementales du C.M.R., ou la présence à la paroisse, messe ou autre activité.
Enfin sans cesse il m’a fallu relire cela avec d’autres (équipe pastorale rurale diocésaine), pour vérifier que la démarche est respectée ainsi que les personnes, pour voir l’action de l’Esprit-Saint en nous et autour de nous et pour articuler les différents groupes.

Voir le site Ruralité Terre Nouvelle (prêtres et religieuses du Prado)




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site