Accueil du site > Diocèse > Services > Chrétiens d’Orient

Chrétiens d’Orient

mardi 11 juin 2013

L’enseignement catholique de Haute-Loire projette des jumelages entre écoles altiligériennes et libanaises. Dans le cadre de ce projet, une conférence sur les chrétiens d’Orient a eu lieu le 5 juin à la maison diocésaine.

Pourquoi des chrétiens d’Orient  ?

Le professeur Lochon connait bien les chrétiens d’Orient pour avoir résidé et enseigné longtemps dans cette partie du monde. Il a voulu partager quelques convictions fortes.

Les chrétiens d’Orient ne sont pas des musulmans qui se seraient christianisés, mais bien au contraire, ce sont les musulmans qui descendent de chrétiens convertis à l’Islam après la conquête arabe. Néanmoins, des communautés chrétiennes ont subsisté. Elles ont toujours joué, et continuent de le faire, un rôle important dans ces pays  : dans l’économie, l’enseignement, les soins hospitaliers... La culture arabe, en particulier sa littérature, leur doit beaucoup. Sans eux, les pays du Moyen-Orient fonctionnent moins bien. Mais plus encore  : leur seule présence est un appel à la tolérance, à l’ouverture, à la cohabitation pacifique.

Les conflits en cours au Moyen-Orient ne sont pas des conflits antichrétiens, mais entre musulmans, en particulier entre chiites et sunnites et entre partisans d’un islam ouvert et tenant d’un islam intégriste. Les chrétiens sont embarqués dans des guerres qui ne sont pas les leurs, mais ils servent trop souvent de boucs émissaires.

Un appel à l’occident

L’occident aurait tort de se désintéresser des luttes en cours. Les partisans d’une interprétation du coran qui tient compte de la culture dans laquelle il a été écrit sont plus nombreux qu’on ne le croit, ils ont besoin d’être soutenus. En mettant tous les musulmans dans le même sac, ce sont les plus radicaux que l’on conforte.




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site