Accueil du site > Notre Evêque > Textes de Mgr Crepy > Consacrés par l’onction et envoyés par l’Esprit du Seigneur

Consacrés par l’onction et envoyés par l’Esprit du Seigneur

mercredi 28 mars 2018

Homélie de Mgr Crepy à l’occasion de la messe chrismale prononcée le 27 mars 2018 à la cathédrale du Puy.

« L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction » (Is 61,1). Chers Frères et Sœurs, nous pouvons tous, ce soir, par notre baptême, faire nôtre cette parole du prophète Isaïe ; parole que Jésus lui-même reprend à la synagogue de Nazareth pour inaugurer l’annonce de la Bonne Nouvelle. Oui, le Seigneur nous a consacrés et la messe chrismale, au cœur de la Semaine Sainte, nous rassemble afin que, dans une même prière, nous appelions la bénédiction de Dieu sur l’huile, signe de la consécration par Dieu des catéchumènes, des confirmands et, j’espère, des ordinands.

L’huile sainte – le Saint Chrême –, est le signe de notre consécration c’est-à-dire du don de l’Esprit. Souvenez-vous de la racine grecque commune des mots chrême, Christ et chrétiens : l’onction, « l’Oint » et ceux qui sont oints, marqués par l’huile. Cette huile, symbole de force, de guérison, de vigueur manifeste l’amour et l’appel de Dieu pour chacun de nous. Cette marque – cette tâche – d’huile ne peut disparaître : elle est le signe que nous sommes, pour toujours, consacrés par Dieu, dans le Christ. Ainsi, rappelons-nous ce soir que nous avons été oints par le Chrême : cette onction fait de nous des chrétiens et nous rend participants de la mission de Celui qui a été consacré par Dieu le Père, dans l’Esprit, le Christ, l’Oint de Dieu.

Notre vocation baptismale s’enracine dans cette consécration. Ecoutons de nouveau l’oraison d’ouverture de notre célébration : « Dieu, tout-puissant, toi qui as consacré ton Fils unique par l’Esprit Saint et qui l’as établi Christ et Seigneur, nous te prions : puisque tu nous as consacrés en lui, fais que nous soyons pour le monde les témoins d’un évangile de salut. » Consacrés par le don de l’Esprit, nous demandons à Dieu de faire de nous les témoins « d’un évangile de salut », c’est-à-dire les témoins d’une bonne nouvelle pour tous : telle est la mission que nous recevons par notre consécration. Comme Isaïe nous l’apprend, le disciple est donc celui qui, jour après jour, dans toute sa vie, accueille une nouvelle de bonté et d’amour : la libération des captifs, la vue rendue aux aveugles, la liberté des opprimés… Le disciple est alors celui qui reconnaît cette nouvelle comme Évangile venant de Dieu. Jésus lui-même l’a entendue ainsi. Envoyé par son propre Père – ce Père de toute miséricorde –, Jésus annonce en paroles et en actes, cette Nouvelle de bonté radicale et d’amour inconditionnel lorsqu’il livre sa vie sur la croix.

C’est pour cette raison que nous confessons Jésus comme Christ, le Consacré et l’Envoyé du Père, annonçant l’Evangile du salut. Nous devenons ainsi des « chrétiens » qui, par le baptême et la confirmation, se laissent peu à peu conformer au Christ, en allant progressivement jusqu’au cœur de son expérience : l’écoute et l’annonce, par toute sa vie, de l’Évangile même de Dieu. L’idéal de tout chrétien, celui de tout « disciple-missionnaire », est d’aimer et de suivre le Christ jusqu’à pouvoir dire avec l’apôtre Paul « Malheur à moi si je n’annonce pas l’Évangile » (1 Co 9, 16) et ainsi : « Pour moi, vivre c’est le Christ » (Ph 1, 21).

Par notre baptême et notre confirmation, nous sommes donc, dans un unique mouvement, consacrés et envoyés. Mais le Saint Chrême est aussi le signe d’une autre consécration : celle d’un appel particulier à vivre sa consécration baptismale au service de tous les baptisés. Par le sacrement de l’Ordre – l’Ordination – des hommes sont appelés, comme diacres, à suivre le Christ serviteur et, comme prêtres, à suivre le Christ pasteur. La consécration sacerdotale ne s’ajoute pas à celle baptismale mais elle déploie la grâce baptismale de manière à faire de ceux qui sont ordonnés, des ministres – c’est-à-dire des serviteurs – au service de tous, afin que les baptisés vivent pleinement leur consécration et leur mission. Pour dire simplement, quelques-uns sont au service de tous pour vivre l’unique consécration par Dieu, en Christ. Ainsi, au cours de la messe chrismale, les prêtres – serviteurs du Christ Tête, Pasteur, et Prêtre – sont appelés à renouveler les promesses qu’ils ont prononcées le jour de leur ordination. C’est un moment important où, ensemble, nous pouvons porter dans la prière le ministère des prêtres de notre diocèse, en demandant à Dieu de les accompagner quotidiennement dans leurs tâches au service de nos communautés et de l’annonce de l’Evangile à tous. Demandons aussi au Seigneur d’appeler largement des jeunes - et des moins jeunes - à vivre leur baptême comme prêtres, religieux ou religieuses.

Que la Vierge Marie, fille du Père, mère du Fils et épouse de l’Esprit Saint, d’intercéder pour nous afin que nous vivions pleinement la richesse de notre baptême et la joie d’annoncer l’Evangile !




© 2018 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site