Accueil du site > Diocèse > Services > De toutes les missions

De toutes les missions

lundi 2 août 2010

Ville de Saint Pierre de Chavanon parti en 1062 missionnaire dans la campagne de Pébrac, ville de la Bienheureuse Mère Agnès rayonnant au-delà des murs de son monastère, Langeac accueillait samedi 24 juillet la journée diocésaine Inter-Eglises.

En mission dans le Langeadois

Le matin, l’ensemble paroissial de Langeac présentait ce qui est vécu dans le Val d’Allier et comment on y est missionnaire chez nous. Avec son sourire bienveillant, le curé invitait les participants à faire bref tant il y avait de choses à dire. Tous les paroissiens savent-ils tout ce qui se vit chez eux ? A titre d’exemple, 80 personnes dont plusieurs jeunes couples, appartenant à plusieurs groupes, réfléchissent régulièrement sur l’Evangile de Luc qu’elles se sont engagées à mieux connaître.

En mission au loin

Venait l’après-midi, et pendant presque deux heures, le témoignage de ceux qui viennent d’ailleurs.
Alain Boudon, pour le CCFD, nous faisait part de son voyage d’immersion en Colombie et de l’action menée par le CCFD là-bas. Dans un climat de violence L’Eglise a pris le parti des pauvres. Dans ce pays où les catholiques, le dimanche, remplissent les églises, elle est un intermédiaire privilégié entre le gouvernement et les FARC, peut-être moins puissants qu’on ne le dit.
Le Père Antonio Acakpo-Breysse nous a partagé son itinéraire personnel. Au fil des ans il est devenu ponot ! Oeuvrant dans un secteur rural du Bénin, il est persuadé qu’un prêtre ne saurait se cantonner dans le domaine spirituel mais se doit de se pencher sur les misères matérielles des gens. On ne peut pas côtoyer ses frères sans être solidaires d’eux. Les exemples donnés furent émouvants.
Le Père François-Marie Guillot est depuis peu incardiné au diocèse du Puy. Membre des Pèlerins de la Charité (qui s’inspirent de Mère Térésa), il vient en aide aux enfants des rues à la gare de Calcutta (Inde). La gare est leur lieu de vie. C’est là qu’il faut les rejoindre, demeurer avec eux, les accompagner pour qu’ils retrouvent leur dignité perdue. Calcutta est une ville riche et développée : les pauvres viennent en grande majorité d’ailleurs.
Sœur Marie Thérèse Chapuis, religieuse de l’Institut Saint-Joseph, est arrivée en Côte d’Ivoire au moment de la guerre entre le Nord et le Sud. Dans une jeune paroisse, elle vit en communauté avec deux sœurs sénégalaises. La violence et l’insécurité minent encore le pays en attendant des élections, toujours repoussées. A Taabo, les sœurs ont ouvert un foyer de jeunes filles, un centre d’éducation pour les enfants non scolarisés. Elles participent à la pastorale, vont en brousse animer des célébrations, visitent les prisonniers. Marie Thérèse, éducatrice spécialisée de formation, accueille des handicapés les après-midi. « Comment trouvez-vous le temps de faire tout cela ? » demande quelqu’un. Elles ont su trouver des collaborateurs.
Mgr Brincard a passé l’après-midi avec les participants de cette journée inter-églises. Il concluait par un vaste tour d’horizon. « On ne choisit pas sa mission, on la reçoit et tous nous sommes missionnaires parce que baptisés… »

Mission des contemplatives

Puis ce fut la rencontre avec les moniales dominicaines durant laquelle le Père Antonio faisait part d’une grâce reçue au Bénin par l’intermédiaire de Mère Agnès : un couple a donné naissance à un enfant après de longues années d’attente.
La bienheureuse Agnès : une missionnaire par delà le temps et l’espace ? C’est peut-être cela la sainteté.

J.B.

Invitation

Les membres de la Coopération Missionnaire, organisatrice de la journée, vous invitent à leur prochaine activité, une conférence sur l’Amérique Latine, jeudi 23 septembre , 20 heures, à la Maison de la Providence. Conférence donnée par un connaisseur, le Père Philippe KLOECKNER, ancien missionnaire au Pérou, et responsable national du Pôle Amérique Latine à la Conférence des évêques de France.




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site