Accueil du site > Diocèse > Paroisses > Église Sainte-Thérèse du Val-Vert

Église Sainte-Thérèse du Val-Vert

vendredi 22 novembre 2013, par G. Peyrache

L’église du Val-Vert ne ressemble à aucune autre en Haute-Loire ! Elle est la seule église du département à avoir été construite au XXème siècle, et ce, à l’époque du concile Vatican II. Elle fête en 2013 son cinquantième anniversaire. [Article réalisé en collaboration avec la Commission diocésaine d’Art sacré du Puy-en-Velay]

Dans les années cinquante, la population du bassin du Puy augmente fortement. Pour répondre à cette croissance, la commune du Puy achète à celle de Taulhac des terrains pour y réaliser des habitations. Un nouveau quartier voit le jour : le Val-Vert, ainsi appelé parce qu’il a surgi sur un emplacement verdoyant de jardins et de prairies.

Dès 1959, la messe est célébrée dans une chapelle provisoire. Une nouvelle paroisse est créée en 1960. Il est alors décidé de construire une église définitive s’harmonisant avec les constructions voisines. Trente-neuf projets furent présentés et c’est celui de Jacques Prioleau, architecte à Dijon, qui a été retenu. Il a séduit par sa simplicité, à l’image de sainte Thérèse en l’honneur de qui l’église est consacrée.

L’église est séparée de son campanile. Les cloches ont été toutes rapatriées de la communauté Saint-Louis-des-Champs, près d’Oran en Algérie. On comprend facilement les raisons !

L’entrée se fait par un atrium qui permet d’apercevoir l’intérieur de l’église et les fonds baptismaux à travers un patio carré entièrement vitré. Le tout est réalisé en béton.

À l’intérieur de l’église, de grands surfaces sont réalisées en vitraux, ce qui permet de laisser entrer la lumière. La disposition du chœur et l’absence de piliers laissent une large place pour des célébrations vivantes et animées. Le mobilier liturgique porte la signature de Philippe Kaeppelin. La chapelle Sainte-Thérèse, au fond de l’église, a été remise à neuf il y a peu d’années, pour un très beau résultat.

Tous les anciens de la paroisse se souviennent de « l’élan formidable » qui a animé, à l’époque, les habitants du quartier. Ils étaient portés par l’idée que « tout le monde devait bénéficier de la Parole de Dieu… ». « Dynamisme et solidarité » ont été les maîtres-mots à cette époque, ils le sont encore aujourd’hui !




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site