Accueil du site > Evénements > Evêques sur le chemin

Evêques sur le chemin

vendredi 8 juillet 2011, par P.B.Planche

Quinze évêques de France et d’Espagne se sont retrouvés au Puy pour partager leurs expériences d’accompagnement des pèlerins du chemin de Saint-Jacques.

Rencontres régulières

« Nous ne pouvons nous contenter de les regarder passer » explique Mgr Bario-Bario, archevêque de Santiago de Compostelle. Ils sont en effet plusieurs milliers chaque année à se mettre en marche vers le tombeau de l’apôtre Saint Jacques. Les diocèses traversés par le Camino sont sollicités pour leur apporter accompagnement spirituels, humain et parfois matériel.
Chaque année, les évêques des diocèses français et espagnols traversé par le chemin de Saint-Jacques se retrouvent pour échanger leurs expériences. Après Roncevaux et Compostelle, c’est « Le Puy-en-Velay qui les a accueillis en ce début de juillet 2011.

Un temps de travail

Au programme de leurs travaux : conférences sur le chemin et son histoire, sur le message délivré par le Pape Benoît XVI lors de sa visite en 2010… D’autres séances de travail on permis des échanges sur l’accompagnement des pèlerins, la spiritualité du chemin ou les problèmes matériels qu’ils rencontrent.
Au plan pastoral la difficulté rencontrée par les communautés chrétiennes implantées sur le Chemin est la grande diversité des demandes : certains ont des attentes religieuses fortes et demandent des célébrations et des temps de prières, d’autre sont plus en recherche et sont en quête d’échanges et de rencontre : les uns et les autres sollicitent l’Église. Pour les paroisses et les communautés il n’est pas toujours évident de trouver la réponse adéquate, surtout que certaines sont pauvres en moyens matériels et humains.
Les questions concernant l’accueil matériel des pèlerins reviennent aussi régulièrement. De nombreuses associations, plus ou moins proches des communautés chrétiennes proposent des gites avec des propositions touchant la foi. Outre les quelques cas où ce qui est présenté comme la foi chrétienne est un peu éloigné de ce que les églises confessent, le bénévolat qui s’exerce dans ces structures créent des tensions avec le secteur commercial de l’hôtellerie et de la restauration. Où fini le service des pèlerins démunis et où commence la concurrence déloyale ? les choses ne sont pas si simples.

Accueil en Mairie

Une réception en Mairie du Puy à permis à M. Laurent Wauquiez de souligner les liens forts entre le Puy-en-Velay, Le chemin de Compostelle et la Ville de Saint-Jacques elle-même. Il se réjouissait dans le même temps des collaborations qui se sont mises en place entre le diocèse et la ville pour accueillir les pèlerins le mieux possible, quelque soit leurs attentes. « Cela prouve, poursuivait le premier magistrat de la ville, que la laïcité n’est pas la négation de la religion, pas même sa relégation dans l’espace privé, mais la possibilité donnée à tous de s’exprimer et de vivre ses convictions ».
L’archevêque de Santiago répondait à ces souhaits de bienvenue en faisant remarquer que l’Europe s’était construite le long de ce chemin : « L’europe est née en marchant, en cherchant, par la recherche de Dieu, par la recherche de soi-même et par la recherche de l’autre ».

Un temps de découverte

Cette rencontre au Puy-en-Velay était aussi pour les évêques l’occasion de découvrir la ville, la cathédrale et la splendide exposition « Regards sur Marie » proposé par l’Hôtel-Dieu.
Samedi 9 juillet, les évêques ont marché sur un petit tronçon du chemin, entre Montbonnet et Saint-Privat-d’Allier, soit environs deux heures de marche. Ils étaient entouré d’une centaine de fidèle du diocèse du Puy venu marcher avec eux.


Portfolio



© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site