Accueil du site > Evénements > Fêter la saint-Valentin

Fêter la saint-Valentin

lundi 23 février 2009

Bien sûr, la Saint-Valentin est une fête commerciale. Il n’y a qu’à regarder autour de soi, les media de toutes sortes pour en être convaincu. Mais elle n’est pas que cela et loin de là. C’est aussi, et peut-être d’abord, la fête des amoureux, la fête des couples. Et cette année, tous les mouvements chrétiens au service du couple et de la famille ont décidé de donner un caractère particulier à cette fête.

L’idée est originale : permettre à des couples de passer un moment privilégié en tête à tête, tout en réfléchissant à son histoire, passée et à-venir. Mais pas forcément des couples déjà "engagés", pas ceux qui participent à la vie des mouvements, non : les autres, jeunes ou plus anciens, mariés ou non, croyants ou non, tous ! Par ce projet, l’Église veut signifier l’importance qu’elle accorde aux couples et à la famille, elle veut redire à chacun de ces couples qu’"il est un vrai trésor et qu’elle souhaite en prendre soin". À tous ces amoureux, l’Église a des choses à dire sur l’amour. Elle propose un amour qui se construit, qui dure, qui est fidèle, elle veut leur transmettre une parole de bonheur sur l’amour.

Aux côtés de Claudine et Jean-Charles Monier, responsables diocésains de la Pastorale Familiale, une équipe s’est constituée pour donner forme à ce projet et le réaliser. Les invitations ont été lancées et le 14 février, 15 couples sont venus à la maison diocésaine « La Providence » pour passer un moment en amoureux… mais pas n’importe comment !

Après un apéritif commun, le Père Trevet a introduit la soirée, sur le ton de l’humour ! Grâce à quelques petites histoires dont il a le secret, il a mis l’accent sur le dialogue, les joies qu’il procure quand il est réussi, mais aussi les difficultés de toute sorte que l’on peut rencontrer. Il a insisté sur son côté incontournable pour réussir sa vie à deux.

Les couples étaient invités ensuite à prendre place à une table, dans une salle transformée pour l’occasion en salle de restaurant. Le décor était particulièrement soigné, romantique à souhait : une petite rose dans l’assiette, de la musique douce en fond, une lumière feutrée et des petites bougies sur les tables… Tout ce qu’il faut pour se sentir bien et avoir envie de partager.

Avec chaque plat, une proposition était faite pour réfléchir en couple, et dialoguer. Les bénévoles qui assuraient le service, avaient auparavant "testé " la formule, et ce soir-là, ils étaient heureux de donner leur temps "au service de l’amour".

Témoignage de Serge, participant avec son amie à la soirée

Je trouve que c’est une initiative plutôt originale, dans le sens où la fête de la Saint-Valentin n’échappe pas à la règle actuelle pour toutes les fêtes, c’est-à-dire que c’est essentiellement le côté commercial qui est mis en avant et qui bien souvent finit par prendre le pas sur le sens profond qui est attaché à telle ou telle fête. Là, j’ai trouvé très intéressant le fait de resituer le couple avec ses difficultés, ses problématiques, au centre de la commémoration si l’on peut dire. C’était un moment d’écoute plus approfondi de l’autre, moment de réflexion. On a tendance, tous autant qu’on est, à s’arranger assez facilement avec sa conscience, à se dire que les choses vont bien, alors, se donner ce petit instant de pause, où sur des questions communes on réinterroge l’autre, on prête une oreille attentive à la façon dont il a pu interpréter tel ou tel évènement, comment il l’a vécu, c’est une expérience enrichissante et qui recrée du dialogue si c’était nécessaire. J’ai le sentiment de vivre un couple où le dialogue est largement ouvert, mais c’est vrai qu’on a vite tendance à s’enfermer dans les habitudes. Alors remettre un peu cela en question, porter un regard plus attentionné sur l’autre, c’est une expérience tout à fait intéressante !

À la fin de la soirée, les couples avaient un large sourire aux lèvres, preuve, s’il en est, qu’ils avaient passé un bon moment… Les bénévoles, de leur côté, étaient également ravis d’avoir permis à d’autres de vivre ce petit moment de douceur… Vive la saint-Valentin !

Germaine Peyrache



© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site