Accueil du site > Vie chrétienne > Jeunes > Jeunes et joyeux

Jeunes et joyeux

lundi 2 avril 2012, par P.B.Planche

Le 4ème pèlerinage des étudiants de Rhône-Alpes et d’Auvergne a vu près de 1200 jeunes parcourir les chemins de Haute-Loire et converger vers Saint-Paulien et la cathédrale du Puy.

Voir en ligne : pastorale des jeunes du diocèse de Lyon

Cliquer ici pour découvrir le reportage photo

venus de partout

samedi 31 mars, une noria d’autobus déposait des troupes de jeunes étudiants et de jeunes professionnels en divers villages de Haute-Loire : Vorey, Cheyrac, Bellevue-la-Montagne, Vazeilles-Limandre, Saint-Jean-de-Nay, Saint-Rémy, Vernassal, Notre-Dame-d’Allègre, Sanssac-l’église, Beaulieu, Saint-Vincent, Lavoute-sur-Loire. Le pélé du Puy, 4ème édition, pouvait commencer.

Un peu plus de 1100 jeunes, en 25 groupes, venants de de 11 diocèses, s’étaient donné rendez-vous pour ce temps de prière, d’enseignement de partage et de rencontre. Aux dix diocèses des provinces de Clermont et de Lyon, s’était ajouté cette année le diocèse de Nevers.

La Haute-Loire au service

Les jeunes du Puy partaient du village de La Borie, entre Céaux-d’Allègre et Saint-Geneys-près-Saint Paulien. Au nombre d’une vingtaine, accompagné par le Père Denizot et Sr Pierre-Marthe, il étaient motivés. Mgr Brincard est venu rencontrer les jeunes avant leur départ et partager avec eux sur le thème de ce pélé : "en route vers la joie !" qui faisait écho au message du Saint-Père pour cette journée mondiale de la jeunesse : « Soyez toujours dans la joie du Seigneur ! » (Ph 4,4).

La marche pour les jeunes du diocèse du Puy était un peu plus courte que pour les autres groupes. Après une halte à Saint-Geneys pour la célébration de la messe et un pique-nique, ils arrivaient dès 15h30 à Saint-Paulien pour aider "les Zamigos", les jeunes des équipes de service, afin de tout de finir de tout préparer pour accueillir les 11 jeunes. A noter également l’engagement important des bénévoles du sanctuaire de Notre-Dame du Puy, qui sous la houlette de Freddy Buscher, n’ont as ménagé leur peine tout au long du week-end.

Saint-Paulien capitale de la jeunesse

Les gymnases et autres salles polyvalente de l’antique capitale des vellaves sont devenus pour un soir salle à manger, dortoirs, salle de conférence ou chapelle. Le maire de la commune, M. Duplomb a souhaité la bienvenue à cette jeunesse qui augmentait notablement la population communale pour une nuit.

Après le verre de jus de fruit de bienvenue, de la musique et des danses, trois évêques répondaient aux questions des jeunes sur la foi. Mgr Simon (Clermont), Mgr Roland (Moulins) et Mgr de Kerimel (Grenoble-Vienne) donnaient leur vision de la joie : l’accueil du Christ, l’accueil de l’autre, la disponibilité à leurs appels comme source de la joie. Cette "table ronde" était enregistrée et diffusée par RCF.

Le repas du soir, servi par les agriculteurs de la région et les bénévoles comportait, inculturation oblige, des lentilles et des saucisses.

Veillée dans la joie

La grande veillée qui s’ouvrait ensuite permettait d’entendre deux témoignages sur la joie. D’abord un couple dont le mari est atteint d’une invalidité moteur cérébrale expliquait comment leur rencontre et leur amour, malgré les différences et la maladie avait pu naître et grandir sur le regard du Seigneur. Une jeune, engagée par la Pastorale des jeunes du diocèse de Lyon, témoignait, quant à elle, de la joie qu’il y a à servir l’Eglise.

Ces témoignages préludait un long temps de prière et d’adoration. Une vingtaine de prêtres, dont certains venu du Puy pour l’occasion, recevaient les confessions. Un temps de recueillement particulièrement fort : plus de 1000 jeunes en prières !

Au Pied de la Croix avec Marie

le dimanche, c’est en une longue procession que tous les jeunes ont marchés vers Le Puy-en-Velay. Ouverte par la prière des laudes, cette matinée ensoleillée, était elle aussi marquée par des pauses pour parler, échanger, prier, se rencontrer. Ils franchissaient ainsi des "portes" qui les ont conduits jusqu’au porte de la cité mariale.

A l’arrivée, certains jeunes en découvrant Notre-Dame de France encagée dans ses échafaudages ont, 1er avril oblige, fait leur entrée aux chants de "libérez Marie !".

Plus sérieusement, l’après-midi était consacrée à la célébration de la messe des Rameaux et de la Passion. Rassemblés dans l’église Saint-Laurent, avaient été rejoints par le cardinal Philippe Barbarin et son évêque auxiliaire, Mgr Battut. Après avoir bénis les rameaux et écouté l’Évangile rapportant l’entrée du Christ à Jérusalem, tout le Pélé se dirigeait dans les chants vers la Cathédrale Notre-Dame. Un tel cortège ne passait évidemment pas inaperçu.

La messe, présidée par l’archevêque de Lyon et animée par un orchestre et un chœur de jeunes, a été marquée par la lecture de la Passion par trois diacres. A noté qu’à côté de Jean-Marc Teyssier, diacre permanent du diocèse du Puy-en-Velay, participait Julien Manevy, diacre de Lyon, mais originaire de la Haute-Loire, et qui sera ordonné prêtre pour Lyon en octobre. Au cours de cette messe, une séminariste, Benoit, était officiellement institué lecteur, étape dans son cheminement vers l’ordination presbytérale. De quoi , peut-être donné des idées à d’autres.

Comment dire

Cette brève relation ne saurait vraiment traduire l’ambiance de ce "Pélé du Puy" : autant dans le recueillement, que dans la fête ou la fraternité, tout est fait pour vivre un temps fort de vie de foi et d’Église. Il semble bien que ce Pélé soit devenu un incontournable dans la vie de la pastorale des jeunes des régions Rhône-Alpes et Auvergne. Et ce n’est pas au Puy que l’on s’en plaindra ! D’ailleurs, rendez-vous a été pris pour l’année prochaine à pareille époque.




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site