L’A.C.F.

lundi 23 août 2004

L’énergie des femmes : une force du monde !…
L’A.C.F. travaille à la dignité et la promotion des femmes dans la société et dans l’Eglise.
C’est une association féminine, c’est aussi un mouvement d’Eglise
Depuis 1955, on connaissait l’A.C.G.F. : Action Catholique Générale Féminine, on parle maintenant de l’A.C.F. : Action Catholique des Femmes.

Historique

C’est en 1901, au moment de la loi sur les associations, qu’est née La Ligue des Femmes Françaises à Lyon puis très vite à Paris. En 1902, le groupe de Paris devient la Ligue Patriotique des Femmes Françaises suite à quelques divergences. Ainsi, pendant plusieurs années, les deux groupes vont cheminer parallèlement, l’un étant plus portée sur l’action religieuse, l’autre sur l’action sociale, voire électorale.

En 1933, pour répondre au défi de l’entre-deux-guerres, les deux ligues s’unissent et deviennent la Ligue Féminine d’Action Catholique Française. Leur action : le vote des femmes et, en 1944, la préparation des femmes à remplir pour la première fois leur devoir électoral.

En 1955, la Ligue prend le nom d’Action Catholique Générale Féminine, avec comme idée forte que c’est en paroisse que les femmes doivent agir et non dans les milieux professionnels. Dès lors, l’association développe les « Bibliothèques pour tous ». Dans les années 60, les femmes prennent la parole et continuent leur action dans l’Église.

Dans les années 90, l’A.C.G.F. s’ancre dans les mouvements en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes : une égalité qui respecte les différences et une parité à l’image de la société.

L’A.C.F. est une association loi 1901 qui œuvre pour la dignité et la promotion de toutes les femmes. Ses objectifs sont clairs :
- encourager la défense des droits et le respect de la dignité des femmes
- permettre aux femmes de promouvoir leur parole au sein de l’Église
- proposer à chaque femme un lieu amical pour partager des moments de vie

La parole au cœur de l’association

Depuis sa création, l’A.C.F. a choisi d’aider les femmes à prendre la parole. Lors de leurs rencontres mensuelles elles sont invitées à parler de leur vie, à s’exprimer sur leurs questionnements, à confronter leurs paroles... Ainsi elles prennent conscience qu’elles ne sont pas seules et que les expériences de chacune se ressemblent, tout en restant uniques. Elles s’enrichissent mutuellement de ces partages et cherchent à mettre en œuvre ce qu’elles pensent juste.

Chaque équipe devient un lieu privilégié où les femmes prennent la parole sur différents thèmes, comme la famille, le travail, la foi, l’environnement... Après chaque réunion, un compte-rendu est rédigé puis envoyé au secrétariat général et va servir de base à différents groupes de travail. Actuellement, ils sont au nombre de sept : Femmes au cœur des pauvretés, Femmes attentives à la qualité de la vie, Femmes en politique engagées ou élues, Femmes d’ici et d’ailleurs, Femmes et vie professionnelle, Femmes actrices en rural et Être femme en Église. Une fois dépouillés, analysés, ces comptes-rendus seront proposés sous forme d’ouvrages diffusés au sein du mouvement. Ainsi, les femmes pourront se nourrir des expériences des autres et être appelées à la réflexion sur certains sujets.

En Haute-Loire...

2 équipes à Sainte-Sigolène, 2 équipes à Tence, 2 équipes à Yssingeaux, 1 équipe à Vals-près-Le Puy, 1 équipe à Brives-Charensac, 1 équipe de Femmes d’ici et d’ailleurs sur Le Puy... Ces équipes de 5 à 10 femmes se réunissent une fois par mois avec un prêtre. Le Père Gérard Sahuc succède à Jean-François Rocher comme aumônier diocésain.

Pour en savoir plus :
Responsables diocésaines :
- Marie-Jo FOUVET (Tence) 04 71 59 83 82,
- Régine MANEVY (Araules) 04 71 59 60 10,
- Yolande CANIVET (Vals près le Puy) 04 71 09 74 90
Site national : http://www.actioncatholiquedesfemmes.org



© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site