Accueil du site > Diocèse > Vie consacrée > Communautés de femmes contemplatives > L’Association des amis des Moniales de langeac

L’Association des amis des Moniales de langeac

mercredi 10 juillet 2013, par P.B.Planche

Le 19 octobre 2013 sera créée une « Association des amis des moniales dominicaines de Langeac ». Rencontre avec la prieure du monastère et le futur président de l’association.

Voir en ligne : Le site des Moniales dominicaines de Langeac

Pourquoi créer une association d’amis du monastère de Langeac ?

Sr Christiane : Dans notre désir de maintenir vivante la vie monastique dominicaine dans le Haut-Allier où elle est implantée depuis 1623, il nous apparaît nécessaire de nous ouvrir d’avantage et de demander le soutien actif et large d’un réseau d’amis prêts à nous aider dans la complexité du quotidien et pour les projets que nous nourrissons.
Nous avons le sentiment depuis plusieurs années d’être démunies face à de multiples questions auxquelles nous devons faire face et apporter une réponse la plus ajustée possible, un regard extérieur nous permettrait certainement d’appréhender les choses autrement que nous ne le faisons compte tenu de notre mode de vie nécessairement en retrait.

Avez-vous des projets concrets ?

Sr Christiane : Depuis plusieurs années notre communauté s’est lancée dans une grande réflexion sur l’aménagement de son espace : la chapelle et les couloirs des cellules en clôture...
Autre sujet qui nous tient à cœur, notre mission d’accueil dans l’Église. La modestie de notre hôtellerie ne peut plus répondre aux exigences actuelles minimales des établissements recevant du public (sécurité,accessibilité...). Après des années de réflexions nous voudrions pouvoir concrétiser le projet de construction d’une nouvelle hôtellerie adaptée à nos besoins et répondant aux normes actuelles. Mais, nous ne nous sentons pas de nous lancer dans une telle entreprise sans avis et sans aide.
Encouragées par notre architecte, l’association des amis est née au printemps.

Jean-Louis Guérin, vous faites partie des pionniers de cette association des amis des moniales de Langeac. Quelques mots pour vous présenter.

JLG : J’ai 53 ans, je poursuis sur Clermont-Ferrand une activité de conseil en entreprise et de chargé d’enseignement,mais habite aussi un petit village sur le plateau du Cézallier à 1 200 mètres d’altitude. J’ai prononcé il y a deux ans mon premier engagement de tertiaire dominicain, j’ai donc la joie d’appartenir à l’ordre comme c’était le cas de Catherine de Sienne sous la protection de laquelle est placé le monastère de Langeac.
Au sein de l’association, j’ai le plaisir d’animer une équipe d’amis. Nous souhaitons, selon les moyens et les compétences dont nous disposons, nous engager au service de nos sœurs pour soutenir le rayonnement du monastère et le développement de ses projets.

Pourquoi cette association ?

JLG : Les sœurs attendaient « le soutien actif et large » d’un réseau d’amis prêts à les aider, les soutenir, les encourager. L’occasion était trop belle de leur donner un signe fort de la présence autour d’elles d’amis (mais je dirais plutôt de frères et de sœurs) prêts à s’engager pour œuvrer au développement du monastère dans le Haut-Allier et à sa pérennisation. Même si on ne leur rend que le centième de ce qu’elles nous offrent, il est important de leur dire combien leur présence et leur prière sont un soutien essentiel au développement de la foi de ceux qui ont la chance de les rencontrer.
Cette association est le moyen de permettre à tous ceux qui le souhaitent d’agir au service de nos sœurs, c’est aussi un outil pour fédérer, organiser, structurer les différentes aides que nous pourrons leur apporter.

Quelles actions souhaitez-vous engager ?

JLG : Nous avons souhaité construire une démarche autour de quatre axes principaux :
• Communication, diagnostic et stratégie, pour développer une vraie démarche de « lobbying » à l’extérieur du monastère.
• Partenariats et rayonnements, pour développer des actions de promotion.
• Travaux, construction et financement, pour développer l’activité hôtellerie du monastère et améliorer les conditions de vie et de travail à l’intérieur du monastère.
• Service et aide, pour soutenir les sœurs dans certains travaux essentiels à la vie de la communauté.

De quels moyens allez-vous disposer ?

JLG : Tout d’abord les compétences diverses de tous ceux que nous invitons à nous rejoindre autour des quatre axes de développement et l’envie très forte d’aider nos sœurs.
Et puis bien sûr nous comptons sur la générosité sincère du plus grand nombre pour permettre la réalisation des projets de la communauté. La contribution de chacun, même modeste, est indispensable à la réussite des projets que nous partageons.

Et pour conclure ?

JLG : Je voudrais dire toute la gratitude et l’affection fraternelle dont nous voulons assurer nos sœurs. L’association des amis, dans laquelle chacun est invité à venir prendre sa place, se veut le meilleur moyen de les remercier, de les soutenir et de les aider.

Samedi 19 octobre 2013

Première assemblée générale de l’association des Amis des moniales dominicaines de Langeac en la fête de la bienheureuse Agnès de Jésus.
- 11h : eucharistie ; repas tiré du sac
- 14h : conférence par le frère Michel Lachenaud, op., provincial des dominicains de la Province de France ;
- 15h : assemblée générale
- 16h : verre de l’amitié.




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site