Accueil du site > Vie chrétienne > Art et Culture > A lire > L’argent, Dieu et le diable

L’argent, Dieu et le diable

jeudi 5 février 2009

Jacques Julliard nous introduit dans l’intimité de sa relation avec Péguy, Bernanos et Claudel . Ces écrivains, nous dit-il, n’étaient pas seulement des « écrivains catholiques », mais aussi des marginaux volontaires. Leur conception héroïque de l’existence, leur engagement allaient à l’encontre de la médiocrité ambiante. Ils ont su rester « à part », être en somme des « résistants » contre toute les formes de déshumanisation, la pire étant l’asservissement à l’argent . Tous trois ont encore beaucoup à nous dire sur la démocratie, la politique et …l’argent . J. Julliard offre plus qu’un savant travail d’historien et de journaliste ; il appelle à prendre du recul par rapport aux valeurs qui modèlent le monde d’aujourd’hui, à être, à l’exemple de Péguy, Bernanos et Claudel, « engagés mais jamais embrigadés ».

A.-M. C.
Jacques Julliard, L’argent, Dieu et le diable
Flammarion, 229 p, 19 €



© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site