Accueil du site > Vie chrétienne > Jeunes > L’esprit de fête au camp des copains du monde !

L’esprit de fête au camp des copains du monde !

mardi 19 juillet 2016, par B.P.

C’est à St-Privat-d’Allier que l’Action Catholique des Enfants a installé son camp d’été.

Venus de la Haute-Loire, de la Loire, de l’Ardèche et du Puy-de-Dôme, les participants ont passé un agréable séjour, plein de bonne humeur et d’entrain, malgré le froid et la pluie. Le camp s’est déroulé sur deux semaines : la première pour les Fripounets (8 – 11 ans), du 10 au 16 juillet et la seconde pour les Triolos (12 – 15 ans), du 17 au 23 juillet.

Prendre le temps de vivre, faire une expérience de vie commune au cœur des vacances, se poser pour relire sa vie, donner son avis, être acteur des activités communes avec les copains, améliorer la vie en société, soigner son rapport à la nature, trouver sens à sa vie : tels sont quelques objectifs du projet pédagogique de l’A.C.E. que ce camp a voulu permettre d’approfondir et de réaliser.

La première semaine a été meublée par différentes activités : jeu de présentation et installation dans les tentes ; élaboration de règles de vie, avec droits et devoirs ; préparation des veillées, chacune avec son aspect particulier ; grand jeu de piste à la découverte de St Privat ; fabrication d’un épouvantail dans le cadre de l’animation du village ; fabrication d’un décor-souvenir du camp ; match de foot et petits jeux à la place de la marche et de la baignade en raison du mauvais temps ; pique-nique, ballade à poney ou escalade ; temps de relecture de la vie au camp ; confection d’un repas ; découverte du système solaire et de la carte du ciel ; observation d’un lancer de fusée miniature ; grand jeu sur proposition des enfants ; préparation et animation de la fête avec les parents, où ils ont eu un aperçu de la semaine de camp.

Et tout au long de la semaine, participation aux services par équipe à tour de rôle (mise en place des couverts, vaisselle, reprise-évaluation de chaque journée, veillée), invitation à faire des propositions avec la boîte à idées, veillées se terminant par un poème invitant au calme, possibilité de prendre un temps de rencontre avec la Parole de Dieu à la tente de la rencontre, avec restitution à la veillée, plusieurs temps libres laissés à la disposition de chacun…

Ces différentes activités, agrémentées de chansons et de joie de vivre, voulaient bien modestement donner aux enfants ces possibilités : trouver confiance en soi, apprendre à se connaître ; établir une conduite à tenir, régler les disputes, vivre le partage, établir des ponts de fraternité ; rencontrer Jésus dans la prière et l’Évangile, en témoigner et se sentir interpellé(e) à donner goût à la vie ; éviter le gaspillage de la nourriture, respecter le travail et le sommeil d’autrui et la propreté ; découvrir les beautés de l’univers ; prendre le temps de manger, de jouer, de s’émerveiller, de chanter, de prier, de vivre.

Au temps de relecture, dont le sujet a porté sur la construction d’un pont entre chacun, des enfants ont noté sur les pierres ces expressions : « jouer tous ensemble », « partager avec les copains », « me faire un copain », « je reste tout le temps avec X, et bien, je vais aller avec les autres », « une discussion pour régler les histoires », « prendre le temps de faire la joie d’être avec tout le monde », « accepter tout le monde », « aller à la rencontre des autres ».

Le deuxième séjour pour les plus grands poursuit sensiblement le même programme. Un grand merci soit rendu à l’équipe animatrice qui s’est généreusement dévouée au bon déroulement du camp et aux bons petits soins de chaque enfant, à l’équipe de la cuisine qui a mijoté de bons petits plats délicieux, à la responsable du camping qui a été enchantée de notre séjour, aux autres campeurs dont plusieurs randonneurs de St Jacques et aux habitants très accueillants de St Privat !

Un bon esprit a régné au long de ce camp ; en témoigne l’horloge d’évaluation finale dont l’aiguille a penché largement du côté positif. Aussi, pouvons-nous reprendre ce refrain, proposé par un enfant et fredonné à plusieurs reprises : ‘L’Esprit de fête éclatera dans nos mains, dans nos yeux, dans nos cœurs ; et l’on verra notre terre fleurir d’amour sous le soleil ! »


Portfolio



© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site