Accueil du site > Diocèse > Mouvements > La FSCF : une autre vision du sport

La FSCF : une autre vision du sport

mercredi 22 décembre 2010

Les 4 et 5 décembre derniers, s’est tenu à Clermont-Ferrand le Congrès national de la Fédération Sportive et Culturelle de France, avec la participation de 700 délégués, dont 11 de la Haute-Loire.

Un projet chrétien

Il faut savoir que la FSCF a été fondé en 1898 par le Docteur Paul Michaux. Elle trouve son origine dans les œuvres de jeunesse de l’époque, les patronages qui étaient de véritables centres de développement physique, moral et spirituel des enfants et des jeunes.
La FSCF est à l’origine du serment olympique, co-fondatrice de l’Association Française pour un sport sans violence et pour le fairplay, membre du Comité National Olympique et Sportif Français. Elle regroupe 3 700 associations, 250 000 licenciés, 40 000 bénévoles.
En Haute-Loire, l’ASM Le Puy Gym, La Séauve, Saint-Just-Malmont, Saint-Pal-de-Mons, Dunières, entre autres Sociétés de gymnastique ou de musique y sont affiliées.
Son projet éducatif vise à favoriser la pratique du sport et des loisirs selon une vision chrétienne de l’homme. Ce projet s’appuie sur des valeurs, telles que l’accueil de tous, le sens de l’équipe, le respect de l’autre et de soi-même, l’apprentissage des responsabilités, le bénévolat, la priorité accordée à l’humain avant la technique ou le résultat.

Un congrès à Clermont

Le thème de ce 98ème Congrès : « Une Fédération au cœur de la Solidarité » avec un certain nombre de forums et l’organisation d’une table ronde à laquelle ont participé Madame Edwige Avice, ancien Ministre des Sports, Béatrice Hess, Championne du Monde, Vice présidente de la Fédération Nationale Handi-Sport, Monsieur Jacques Barrot,ancien Ministre, Membre du Conseil constitutionnel, Monsieur Denis Masseglia, Président du Comité National Olympique et Sportif Français.
Tous ont souligné la contribution du sport à la cohésion sociale, à l’intégration, à la recherche d’un « mieux vivre ensemble ». Un carrefour a été particulièrement suivi, intitulé : « À la recherche de sens de nos activités » qui a suscité la mise en place de GPS, « Groupe de Proposition de Sens » afin de permettre aux différents responsables de prendre en compte la promotion des valeurs humaines, leur lien avec l’Évangile et la visibilité d’un lien institutionnel avec l’Église , tout en restant ouvert et accueillant à tous.

Une vraie grand’messe

Au cours de la célébration eucharistique dans le cadre de l’amphithéâtre du Polydome, Mgr Hippolyte Simon, archevêque de Clermont-Ferrand entouré des aumôniers : diacres ou prêtres, a encouragé les participants à humaniser le sport et les loisirs en proposant du sens à tant de jeunes marqués par la fragilité de leur vie familiale ou sociale.
Le Président national a conclu ensuite ce congrès en rappelant combien la FSCF a une place originale à tenir afin que l’Education Sociale et Solidaire ne soient pas qu’un rêve, mais un appel qui incite chacun à révéler la passion qui l’anime : le service de l’homme, de tout homme et de tous les hommes.

Paul Chamaly

Portfolio



© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site