La Misère

jeudi 12 mars 2015

Par un bénéficiaire de l’aide du Secours catholique.

Elle a les yeux plus gros que le ventre
et elle parcourt le monde, la misère.

Elle s’installe n’importe où et partout
c’est madame sans gêne, la misère.

Elle s’étend, se répand, semant par-ci, par-là,
des yeux et des ventres torturés.

De la misère, madame, j’en ai plein mon panier,
regardez-là, pauvre bougresse...

Des biscuits, du café, des fruits et des légumes
et bien sûr tout le reste.

Ce sera suffisant pour voir autour de la table le sourire des enfants rassasiés.

Et puis, si tu regardes bien au fond de ton panier,
tu verras l’oeil bienveillant,
Tu verras le sourire et le coeur si grand
de celui et de celle qui t’aident à le remplir.

Tu leur diras merci d’être ce qu’ils sont,
la main tendue, généreuse, philanthrope.

Et si la misère n’est pas une fatalité,
si elle est le fruit d’un monde sans pitié,
N’oublie jamais qu’elle peut être vaincue
grâce à la force de ceux qui la combattent
Et qui n’auront de cesse de se battre
pour la faire tomber au pied du monde entier.




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site