Accueil du site > Diocèse > Rencontres > La Parole prend corps

La Parole prend corps

lundi 6 février 2012, par P.B.Planche

Anne Fauquignon, récemment installée à Chadrac, fait partie de l’association « Parole et Geste » qui propose de découvrir la Parole de Dieu par le récitatif et la gestuation. Elle présente cette façon de vivre la Parole.

Anne, pourriez-vous nous expliquer ces récitatifs bibliques et cette gestuation que vous proposez pour découvrir la Parole de Dieu ?

C’est un peu difficile à expliquer, il faudrait pouvoir expérimenter pour bien comprendre. Au départ, il y a un jésuite, le père Jousse, un anthropologue, qui a mis en évidence que mettre une mélopée sur un texte et l’accompagner de gestes aidait beaucoup à la compréhension et à la mémorisation.
Cette méthode a été mise en application, entre autres, par une communauté lyonnaise, le SAPPEL, qui propose à des personnes du Quart-Monde de vivre la Parole de Dieu en Église. Ils gestuent « pour que la Parole de Dieu soit dans leur cœur. » L’association « Parole et Geste » est née de cette expérience de fraternité, pour permettre au plus grand nombre de découvrir la Parole de Dieu.

Et concrètement comment cela se passe-t-il ?

On part de la Parole de Dieu. Dans l’association, nous revenons au texte hébreu et grec qui porte en lui-même des formules, des répétitions qui favorisent la mémorisation, en essayant de traduire au plus près et en mettant en valeur le rythme du texte. Puis une mélodie et des gestes accompagnent le sens du texte. Le rythme, le chant et les gestes permettent une mémorisation très facile.

Qu’est-ce que cela apporte ?

En petit groupes nous apprenons ces récitatifs : il s’agit de prier la parole, de l’accueillir de l’intérieur. Pour moi, cela permet de se laisser façonner par la Parole de Dieu avec tout mon corps et pas seulement par l’intelligence. J’appartiens à la Communauté Vie Chrétienne (CVX), un mouvement de spiritualité lié aux jésuite et donc à la spiritualité de saint Ignace. Ce dernier invite à lire le texte de la Parole comme si on y était, à s’immerger dans le texte avant de laisser place à la prière silencieuse. Ce que je vis avec « Parole et Geste » est comme un prolongement de ce que j’ai découvert avec la spiritualité ignacienne.
La parole s’imprime et s’exprime en nous. Elle reste en nous et devient source d’émerveillement. Elle nous façonne. On fait une expérience de la Parole comme d’une relation avec Dieu.
On découvre aussi les gestes de Dieu : Dieu me regarde, Dieu qui nous façonne comme un potier, Dieu qui souffle sur la terre pour lui donner vie… On éprouve ce que cela veut dire plus concrètement, moins intellectuellement. On accepte que la Parole de Dieu fasse son chemin en nous, et elle le fait.

Quand vous vous retrouvez, vous ne faites que gestuer la Parole ?

Nous répétons les gestes et les mélodies proposées avec les textes, mais nous partageons aussi sur ce que nous découvrons. La mémorisation permet de faire des liens entre les textes et découvrir que la Parole de Dieu est vivante pour moi, maintenant.

Est-ce que vous utilisez cette méthode pour la catéchèse par exemple ?

C’est d’abord pour nous un moyen pour partager la Parole de Dieu. Avec les enfants cela marche très bien, ils mémorisent très vite : cette mélodie leur permet de découvrir la Parole de Dieu telle qu’elle est, même pour des passages difficiles. Nous avons ainsi pu découvrir avecdes enfants l’hymne aux Philippiens qui évoque la kénose, le Christ qui se « vide » de sa divinité. Les passages mémorisés sont inscrits en eux pour toujours !
Avec des « recommençants » cette manière de prier la parole permet de redécouvrir le sens de mots que l’on croyait connaître et comprendre. Ainsi dans le Notre Père quand nous prions « garde-nous d’entrer en tentation », les gestes viennent éclairer les mots.
Nous gestuons, en catéchèse, en prison, avec des personnes handicapées ; nous sommes allés en Algérie et à Dakar pour partager cette richesse... et recevoir leur tradition de transmission orale. Après des stages de formation nous recueillons quelques « perles » : le geste agrandit la parole... Ces textes continuent de m’habiter...

Est-ce que des groupes existent en Haute-Loire actuellement ?

Je participe avec Nadine Philippon et le père Didier-Marie à la catéchèse du collège Saint-Louis au Puy. Certains jeudis à midi nous proposons aux sixièmes de venir gestuer des textes avec nous et ils se laissent rejoindre par la Parole.
Pour les adultes il n’existe pas de groupe mais je suis disponible pour faire découvrir ce que nous faisons. Ainsi les Équipes Notre-Dame m’ont invitée lors de leur rassemblement diocésain en mars. Si deux ou trois personnes se présentaient, un groupe pourrait démarrer.

Pour découvrir « Parole et Geste »

• Un livre (comprenant un DVD) : « Quand la Parole prend corps » éditions de l’Atelier
• Un site internet : http://www.parole-et-geste.org avec des exemples filmés
• Un mail : parole.et.geste@gmail.com
• Un contact : Anne Fauquignon - 8, rue des 4 saisons - 43770 Chadrac. Tel. Tél. 04 71 02 16 91


Portfolio



© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site