Accueil du site > Diocèse > Paroisses > La belle octogénaire

La belle octogénaire

mardi 1er octobre 2013, par G. Peyrache

Depuis le 27 août 1933, date où elle a été consacrée par Mgr Rousseau, alors évêque du Puy, jamais l’anniversaire de l’église de Saint-Just-Malmont n’a été célébré. Cette année, à l’occasion de ses 80 ans, laparoisse a décidé de marquer le coup en profitant pour cela des journées du patrimoine.

Le père Ferrapy est prêtre auxiliaire à Saint-Just. Il en est aussi originaire. C’est dire s’il connait bien cette église. « Quand j’ai réalisé qu’on n’avait jamais fêté sa consécration, j’ai voulu faire quelque chose. » Avec le conseil paroissial, ils ont demandé l’avis de la commission d’Art sacré, et un projet de rénovation a été lancé.

En quoi consiste ce projet ?
C’est un projet modeste. Nous n’avons pas fait de destruction mais beaucoup de récupération. Les fonts baptismaux, par exemple. Ceux placés au fond de l’église n’étaient plus utilisés : trop petits et pas très pratiques.
Maintenant, quand les familles viennent pour un baptême, il y a du monde, ce n’est pas comme autrefois où il y avait juste les parents, le parrain et la marraine ! Dans le jardin du presbytère, il y avait une cuve en pierre. Elle a été nettoyée pour lui redonner un peu d’éclat, et nous avons pu installer une nouvelle fontaine baptismale dans le transept gauche.

Quels ont été les autres aménagements ?
Le mobilier liturgique a été rénové. Nous avons conservé l’autel en bois qu’avait fait confectionner le père Bourghea en 1984, mais il était un peu « terne ». La face avant a été dorée sur quatre panneaux. Il en est devenu plus lumineux. Quand la porte est ouverte et que le soleil l’éclaire, l’effet est très beau.
L’ambon et le siège du célébrant ont été embellis. La croix, qui est une ancienne croix de procession, a été fixée solidement dans un bloc de pierre, et elle est mise en valeur. Le sol du choeur a été modifié pour un effet plus chaleureux.
Les deux tapisseries qui ornent les chapelles latérales ont été nettoyées. Elles étaient en l’état depuis trente ans et avaient un grand besoin d’être rafraîchies.

Avez-vous d’autres projets ?
Peut-être inscrire les vitraux, dans le style art-déco ? Les trois premiers, dans le choeur, datent d’avant la guerre, et les autres ont été installés en 1944. Ils ont des couleurs lumineuses, couleurs qui ont d’ailleurs inspiré les tableaux du chemin de croix.

Pour vous, cet anniversaire, c’était important ?
Oui, bien sûr. C’est une façon de mettre notre église en valeur, de la faire découvrir ou re-découvrir ! C’est pourquoi nous avons organisé des visites pour la journée du patrimoine. Et puis pour la fête, nous avons essayé de réunir les prêtres originaires du village, et ceux qui ont été dans la paroisse. C’était une belle occasion de rencontre !


Portfolio



© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site