Accueil du site > Diocèse > Rencontres > La pastorale au Collège… où en sommes-nous ? Rencontre avec Fabienne (...)

La pastorale au Collège… où en sommes-nous ? Rencontre avec Fabienne Danjou

lundi 9 février 2009

Fabienne Danjou est Animatrice en Pastorale et occupe depuis le mois de septembre une place au Service diocésain de Catéchèse. Quelle est précisément sa missio , c’est ce qu’elle nous explique en quelques mots…

Fabienne : Au Service de Catéchèse je suis responsable de la pastorale des Collèges. Le Père Roland Bresson en est le prêtre référent pour l’ensemble du diocèse. Il s’agit de tous les collèges du département.

Publics et privés ?

Oui, et nous travaillons en lien étroit avec l’Enseignement catholique. Depuis quelques temps déjà, l’Enseignement catholique cherche à affirmer son identité, sa raison d’être. Dans ce but, le Père Jean-Loïc Ollu, chargé de la pastorale à la Direction diocésaine, et Jean-Luc Roccon, animateur-formateur en 1er degré ont mis en place cette année une proposition de Culture chrétienne dans les écoles et les collèges.

Pour remplacer le caté ?

Non, pas du tout. Cette formation là se veut spécifique aux Établissements catholiques de notre diocèse et s’adresse à tous les élèves. Elle rentre dans le cadre scolaire. De plus elle est mise en œuvre par des enseignants et non par des catéchistes. Là où nous intervenons, c’est dans la suite. Nous travaillons ensemble le prolongement pastoral de cette Culture chrétienne afin de faire des propositions concrètes dans le cadre de la catéchèse.

Comment abordez-vous votre mission ?

Dans un premier temps, je me rends dans les collèges et les aumôneries pour y rencontrer les catéchistes, les prêtres référents ou les animatrices en pastorale quand il y en a. La réalité est très différente d’un collège à l’autre, donc par ces rencontres j’essaye de me rendre compte de ce qui se passe dans les différents lieux. L’idée est de mettre en route des gens, les motiver, et puis bien sûr faire des propositions. Je pense qu’il faut être le plus proche possible des différents lieux afin de mettre en place un accompagnement adapté, des thèmes, des séances de catéchèse. Il me semble qu’un de nos rôles est de faire des propositions diocésaines, accessibles à tous. Une dynamique est en train de se créer au niveau des collèges, nous devons l’encourager.

Quand vous parlez de propositions diocésaines, à quoi pensez-vous ?

Matériellement, nous préparons des dossiers, des parcours "clé en main", sur des thèmes donnés, que chaque catéchiste peut s’approprier. C’est une aide appréciable pour ceux ou celles qui acceptent d’accompagner un groupe. Mais nous avons aussi le souci d’un ressourcement spirituel et de formation pour les catéchistes : l’un ne va pas sans l’autre ! C’est ainsi que nous avons proposé une "halte spirituelle" à l’ensemble des catéchistes le week-end des 30 et 31 janvier, et que nous invitons à une formation "Accueillir et cheminer dans la foi avec les jeunes", le 27 mars.

Parlez-nous de l’un et de l’autre…

La halte spirituelle était pour prendre un temps "pour nous", pour nous ressourcer. Il s’agissait de donner l’occasion d’une pause et d’une rencontre. C’était une première, et la réponse a été encourageante. Une trentaine de catéchistes ont fait le pas, venant de différents lieux du diocèse (Dunières, Langeac, Yssingeaux, Saint-Julien, Saint-Didier, Le Puy...) et les échos ont été enthousiastes. Ceux qui étaient là ont été heureux de se rencontrer, de partager et de vivre un temps fort personnel. C’est une expérience que nous renouvellerons car il nous semble de plus en plus important que ceux qui interviennent auprès des jeunes vivent des temps pour eux, pour se "nourrir" et nous souhaitons faire découvrir au plus grand nombre cette nécessité.

Quel était le déroulement ?

Cela se passait à Chadenac et était prévu sur 24 heures. Nous y avons été reçus très chaleureusement. Arrivés le vendredi soir, le temps d’accueil s’est voulu convivial, autour de l’apéro, et tout de suite nous nous sommes mis en deux groupes autour du Père Ollu, responsable pour l’Enseignement catholique et du Père Philippe Merle, responsable de l’Aumônerie de l’Enseignement public au niveau diocésain. L’échange portait sur ce que chacun vivait dans les différents lieux, et comment nous pourrions mieux travailler ensemble. Ce temps-là s’est révélé très riche : les occasions de rencontre et de partage sur le vécu ne sont pas très nombreuses ! Le lendemain matin était plus spirituel : enseignement sur Saint Paul, avec le Père Ollier, temps de désert, possibilité de recevoir le sacrement du Pardon, Eucharistie présidée par Monseigneur Brincard, au cours de laquelle chaque catéchiste a reçu le livret sur Saint Paul. L’après-midi, après un second enseignement du Père Ollier et un temps de partage en petits groupes, nous avons pu visiter la cathédrale du Puy : visite poétique, musicale et spirituelle, avec le Père Emmanuel Gobilliard. À la fin de cette visite, sur le haut des marches de la cathédrale, un temps d’envoi a permis à chacun de repartir en mission "regonflé à bloc" !

Cette proposition est vraiment originale et correspond sûrement à un besoin de plus en plus important. Un autre besoin est celui de la formation, parlez-nous de votre projet…

Une journée est prévue le 27 mars 2009, de 9 h à 17 h, à la Maison diocésaine « La Providence ». Le thème en est : " Accueillir et cheminer dans la foi avec les jeunes ". Après une réflexion sur "Qui sont les jeunes d’aujourd’hui ? ", deux membres de l’équipe du SNCC (Service National de la Catéchèse et du Catéchuménat) nous présenteront des pistes pédagogiques pour accompagner ces jeunes, selon leur âge. Cette formation est gratuite pour les catéchistes, elle est prise en charge par le diocèse et le Service de Catéchèse. Pour cette journée, il faut s’inscrire par mail au Service de Catéchèse (pasto.college@orange.fr)

Des temps forts, des formations, des propositions de parcours... Voila un programme très dense ! D’où vous vient tout cet enthousiasme ?

On assiste actuellement à un renouveau dans la catéchèse et dans la façon de l’aborder. C’est passionnant ! Une dynamique est en train de se créer au niveau des collèges, que nous devons encourager et accompagner. C’est plein d’avenir et très tonique !
L’esprit-saint souffle… En Avant dans l’Espérance !




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site