Accueil du site > Diocèse > Mouvements > Le MCR fête ses 50 ans

Le MCR fête ses 50 ans

mercredi 29 mai 2013

Le 13 juin, le Mouvement chrétien des retraités d’Auvergne fêtera son cinquantième anniversaire par un rassemblement provincial à Brioude. Rencontre avec son responsable diocésain, Roger Louvier.

Qu’est-ce que le MCR  ?

C’est le Mouvement chrétien des retraités, et non le mouvement des chrétiens retraités  !

Comme tout chrétien, le retraité (retiré de la vie professionnelle) reste animé par l’idéal d’une vie meilleure et est soucieux de la partager  : c’est dans la nature humaine. Mais nous essayons d’avoir une foi agissante et convaincus que l’on est pas chrétien tout seul.

Quelle est l’origine du MCR  ?

C’est un mouvement d’action catholique né en 1962 sous le nom de Vie montante. Il compte aujourd’hui soixante mille adhérents.

En 2013 nous fêtons donc le demi-siècle du mouvement par une grande manifestation. Elle sera l’occasion de relire notre histoire et de construire un nouvel avenir pour mieux répondre aux besoins des retraités du XXIè siècle.

Comment fonctionnent le mouvement  ?

Le projet du MCR est d’accompagner les retraités qui ont envie de partager leur foi et d’en témoigner. Ceci pour vivre une retraite féconde, être heureux et l’exprimer. Nous voulons être aussi des bâtisseurs de liens, notamment intergénérationnels.

Le MCR propose aux nouveaux retraités des actions bénévoles collectives au service des plus faibles.

Et dans quels buts  ?

La proposition du MCR s’appuie sur l’espérance de vie plus longue aujourd’hui, ce qui pose question sur le bon usage de ce temps libéré et gratuit. Les membres du MCR veulent bâtir un nouveau concept de vie fondé sur l’espérance, une conscience éclairée et une solidarité active.

Comment cela se traduit-il dans la pratique  ?

Quelques idées et sujets de société à partager. Chaque année, un livret propose un thème d’année utilisé en équipe pour nourrir écoute et dialogue, réflexion et débat, engagement et bénévolat, visites et rencontres.

Les quarante ans du MCR en 2002
 

Les retraités sont de plus en plus nombreux. On dit même qu’ils sont un enjeu économique. Qu’en dit le MCR  ?

Dans leur disponibilité, les retraités partagent leur expérience, ils aident la famille ou le voisinage. Ils participent aussi à la vie associative et aux actions humanitaires.

Pour eux-mêmes, les retraités vivent au goût du jour, consomment, voyagent, se cultivent... ils sont acteurs à part entière de la vie économique et de la société. Ils prennent part à la gestion des collectivités et aux affaires politiques locales.

Vous aimez à dire que les retraités sont des bâtisseurs de ponts...

Oui. Par exemple, le MCR a fondé VMI (Vie montante internationale). Il fait parti du CCFD-Terre Solidaire, Il est membre fondateur de la Semaine bleue.

Le MCR national est en contact avec les pouvoirs publics et les autres associations de retraités. Il propose une ouverture et une écoute aux demandes de propositions de tous, jeunes ou moins jeunes. Le MCR s’associe à la réflexion d’autres associations laïques ou confessionnelles ouvertes aux questions européennes.

Comment va se dérouler ces festivités du cinquantenaire du mouvement  ?

Elles ont commencé les 5 et 6 mars 2013 par le grand rassemblement national à Strasbourg.

Il a débuté par un colloque sur le thème "Les retraités  : quelles richesses pour notre société  ?" Le MCR entend montrer la place que tiennent les retraités dans la société à travers leurs engagements bénévoles.

Les états généraux du MCR ont suivis  : «  Engageons nous sur des chemins nouveaux  ». Le MCR veut regarder vers l’avenir. Ouvrons nos esprits et nos cœurs sur ce monde marqué de nouvelles fragilités. Mettons nos charismes au service des autres généreusement.

Et en Haute-Loire  ?

À Brioude le jeudi 13 juin aura lieu le rassemblement régional. Il est ouvert à tous les retraités.

Le matin sera consacré à la place des retraités dans la société en Auvergne avec des témoignages, la présentation de projets et une table ronde.

L’après-midi sera récréatif et en chansons avec Georges Goudet. L’Eucharistie, célébrée à l’église de la Borie-Darles, concluera la journée.

Ce rassemblement interdiocésain rassemblera les quatre départements d’Auvergne (Cantal, Puy-de-Dôme, Haute-Loire et Allier) avec la participation des évêques, de personnalités politiques et de l’enseignement. La présidente nationale du MCR, Monique Bodhuin et Alain Henry, secrétaire national seront aussi de la partie.




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site