Accueil du site > Diocèse > Paroisses > Église du Monteil

Église du Monteil

vendredi 22 novembre 2013, par G. Peyrache

Situé au nord est du Puy ce petit village fait partie de l’ensemble paroissial Saint-Paul entre Loire-et-Sumène, avec Brives-Charensac, Saint-Germain-Laprade, Blavozy et Chaspinhac. [Article réalisé en collaboration avec la Commission diocésaine d’Art sacré du Puy-en-Velay]

La bourgade du Monteil est connue depuis 1223. À cette époque, les habitants dépendaient de la paroisse Saint-Pierre-Latour du Puy. Le village est rattaché le 19 juin 1791 à la nouvelle paroisse Saint-Bruno, établie dans l’église du monastère des Chartreux, comprenant les villages de Brives, Durianne, Chadrac. L’un des vitraux de l’église du Monteil représente saint Bruno, fondateur de la Grande-Chartreuse en 1084.

C’est un chanoine titulaire de la cathédrale, messire Joseph de Saint-Martin, qui fait bâtir un sanctuaire près de la maison qu’il possède au Monteil, en 1744. Cet édifice deviendra une chapelle, puis une église à partir de 1821.

Extérieurement, l’église du Monteil ressemble à un petit sanctuaire de campagne, sans caractéristique particulière.

L’intérieur est plutôt agréable. L’autel majeur est resté en place avec pour fond un décor de temple grec servant de cadre à une peinture naïve représentant saint Jean-François Régis, patron de la paroisse. Le retable est entouré d’une peinture murale, représentant des tentures surmontées par des anges adorateurs. Cette grande composition, datée de 1943, est l’œuvre du peintre Gabriel Moiselet, né au Puy en 1885.

Sur l’autel, de chaque côté du tabernacle, deux anges en bois polychrome (qui ont perdu leurs ailes) lèvent les bras pour montrer le Saint-Sacrement.

Plusieurs statues en bois doré et polychrome, sont placées autour du chœur : saint Joseph, saint Jean-François Régis et la Vierge Marie. Une quatrième est particulièrement remarquable. Il s’agit de saint Jean, statue en bois doré et polychrome du XVIème siècle (photo page suivante). ne ancienne table de communion en fer forgé, transformée en autel de célébration et un bénitier en pierre pourraient provenir de l’ancien monastère de La Chartreuse.




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site