Accueil du site > Evénements > Le P. Jules Vigouroux et le P. Henri Bourghea

Décès

Le P. Jules Vigouroux et le P. Henri Bourghea

mardi 3 novembre 2009

Deux prêtres du diocèse du Puy-en-Velay viennent de décéder. Retrouvez leur biographie.

Le Père Jules VIGOUROUX

JPEG - 17.9 ko
Père Vigouroux 3

Il est né le 26 décembre 1916 à Saint-Bérain d’une famille de 6 enfants. Il ne connaîtra pas son père, tué à la guerre.

Après ses études à La Chartreuse, il va au Grand Séminaire du Puy. Il est ordonné le 19 juin 1943.

Il commence son ministère comme vicaire à Vorey, pendant 2 ans. Au mois d’août 1945, il est nommé curé de Saint-Julien-des-Chazes puis en octobre 1953 curé de Saint-Préjet-d’Allier. Il y reste 13 ans.

En octobre 1966, il devient curé de Cayres auquel s’ajoutera le Bouchet-Saint-Nicolas en 1977. En 1978, il part au Brignon où il restera jusqu’en 1990. Il a 74 ans : il se retire à la Maison Saint-Vosy.

Malgré un accident de voiture et des ennuis de santé, il garde une fraîcheur remarquable et reste discrètement présent.

Une de ses nièces lui a rendu témoignage. En voici un extrait : “ Nous te remercions pour ton attachement à la famille, pour ta gentillesse discrète non démunie d’humour. Tu tenais à être présent à tous les moments –grands ou petits- de la vie de la famille. Nous te remercions aussi pour ton témoignage de foi… Tu vas nous manquer !

Le P. VIGOUROUX a passé une partie de son ministère à l’époque où, dans le diocèse, il y avait un curé tous les 10 kms … Nous pourrons prier pour lui et pour notre Eglise diocésaine. M.R.

Le Père Henri Bourghea

JPEG - 25.4 ko
Le Père Henri Bourghea

Son père est parti trop tôt en 1945. Il est ordonné prêtre le 17 décembre 1960. Le matin même sa mère décédait à l’hôpital Emile Roux. La montée depuis l’Hôpital jusqu’à la cathédrale pour y recevoir le don du ministère sacerdotal fut pour lui un chemin de croix. Une plaie s’était ouverte dans son cœur et chaque 17 décembre elle se ravivait…

Le 11 septembre 1973 il est au Chili, Allende est renversé par le coup d’Etat de Pinochet. Henri se retrouve en prison, maltraité mais pas torturé, partageant une petite cellule avec beaucoup de compagnons dont beaucoup seront exécutés. Etranger, il est expulsé, n’emmenant avec lui que les habits qu’il portait, il n’avait même pas pu emporter son bréviaire ou une Bible. Aumônier de l’Hôpital Emile Roux, il fut heureux, de contempler la présence de Dieu dans les malades ; reprenant le Père de Foucauld il disait : « Mon Nazareth à moi c’est celui des malades. » Il se penchait vers les malades ayant peur que sa haute stature ne les écrase… Il ne voulait pas paraître supérieur.

De caractère insatisfait, il apprit la patience… le respect de l’autre différent. Il a dit : « Marcher au pas de l’autre, c’est exigeant, cela ne veut pas dire se ressembler. Dieu nous surprend et nous dépossède. » De plus en plus, il soulignait sans cesse les cotés positifs des autres, « il est formidable » disait-il et même : « c’est un chic type » voire « c’est un saint » L’attention aux pauvres et aux petits, qu’il dit avoir appris de sa mère, marquèrent toute sa vie…ainsi que le souci de rejoindre ceux qui sont loin. En cette année du sacerdoce, je voudrais raconter qu’un jour où nous étions en adoration devant le Saint-Sacrement, il était assis tout près de moi et je l’entendis murmurer et répéter comme on égraine un chapelet une courte phrase : « Jésus , je t’aime… » Jésus lui dit aujourd’hui : « Henri je t’aime… » Amen !

D’après le texte de Pierre Vialla

Quelques Dates 30 oct. 1934 : Naissance au Puy. (Il passera toute son enfance au Chambon/Lignon). 17 déc. 1960 : Ordination sacerdotale. 1960-63 : Vicaire à Pont-Salomon 1963-64 : Vicaire à Saint-Laurent (Le Puy) et Aumônier militaire de la garnison du Puy 1964-70 : "Fidei donum" au Chili (diocèse de Conception) 1970-71 : Etudes à l’Institut Catholique de Paris 1971-73 : Aumônier aux mines de Proterios (Chili)

1974-77 : Curé de Sainte-Florine 1977-83 : Curé de Saint-Just-Malmont 1985-94 : Curé de Loudes et Vazeilles et Saint-Jean-de-Nay (1990-94) 1994-2000 : Aumônier de l’hôpital Emile-Roux et desservant de Lavoûte-sur-Loire (1996-2000) 2000-09 : Auxiliaire aux Carmes Décédé le 25 oct. 09 et enterré le 27 oct. au Chambon-sur-Lignon


Portfolio

Condoléances du diocèse de Copiaco


© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site