Accueil du site > Diocèse > Maisons d’accueil > Le domaine de Sereys

Le domaine de Sereys

août 2005

Le Château de Sereys fut bâti autour de l’année 1300 par Guilhaume-Adam de Sereys, seigneur de Sereys de Saint-Jean-de-Nay (on trouve mention de cette famille dès 1164). En 1664, Jeanne de Sereys, dernière de sa race, épousait Antoine de la Chassagne, d’une ancienne et très noble famille apparentée aux Dauphins d’Auvergne, à charge pour lui de porter le nom et les armes de Sereys, ce qu’il fit.

Le château fut incendié en 1793 par les révolutionnaires de Craponne et de Chomelix, sous les yeux de Benoît de la Chassagne de Sereys. Il mourut en avril 1861. Ses arrières petits enfants vendirent le domaine de Sereys en 1939 à l’association « La Cité des jeunes » du Puy. Cette dernière, animée par des prêtres de Haute-Loire, organisait des colonies d’été pour les enfants, activité qui dure toujours. Depuis quelques années, les Ecoles de Prière, organisées par l’association « La source », s’y déroulent également proposant aux jeunes et aux enfants des temps de formation spirituelle et de détente dans l’impressionnant et verdoyant paysage de Sereys.

Père Roger Sarret, Août 2005

L’interview de P. Hugues Minguet : du cloître au management
Découvrir la vie monastique (2013)




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site