Accueil du site > Sanctuaires > Sanctuaires Mariaux > Les deux Vierges de Saint-Julien de Brioude

Les deux Vierges de Saint-Julien de Brioude

vendredi 12 juillet 2013, par Simon Gauer

Dans la basilique Saint-Julien de Brioude, on trouve deux statue de Marie, deux Vierges à l’oiseau, qui ont chacune une histoire différente.

Notre-Dame à l’oiseau

La première, peu connue jusqu’il y a une cinquantaine d’année, est taillée dans un seul bloc de noyer. L’artiste a très certainement pris pour modèle une femme des environs donnant au final une Vierge très humanisées, comme toutes celles du XVe siècle : attitude distinguée, habillement élégant, sourire esquissé.

Elle tient dans sa main gauche l’Enfant Jésus qui joue avec un oiseau, ce type de Vierge à l’Oiseau semble très localisé.

Notre-Dame à l’oiseau du Charriol

La seconde a longtemps été connue sous le nom de Notre-Dame du Charriol. Elle fut longtemps saluée et vénérée à Brioude où elle décorait l’angle d’une maison de la place du Mazel.

En 1865, la maison fut détruite et la statue déplacée par une famille à la campagne, au Charriol. Elle y resta longtemps avant de partir pour Paulhaguet avant de regagner Brioude, mais pour se trouver cette fois-ci à l’honneur, près de l’autel, dans l’église.

Cette statue est en pierre de Volvic, la tête de Marie est couronnée d’étoiles et son visage encadré de deux tresses. Elle est d’un style très gothique. Là aussi, la sculpture remonte au XVe siècle, et l’Enfant tient un oiseau dans sa main.

Photo : la basilique Saint-Julien.


Portfolio

Notre-Dame à l'Oiseau Notre-Dame à l'Oiseau du Charriol


© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site