Accueil du site > Diocèse > Services > Les migrants chez nous

Les migrants chez nous

jeudi 6 octobre 2016

Des migrants arrivent chez nous et en Europe. Ils quittent leur pays, au prix de grands risques, pour fuir la guerre, des situations maffieuses, la misère, la faim. Plus que d’être des envahisseurs ou des profiteurs, ce sont des êtres humains qui cherchent simplement à survivre. Il est douloureux de constater que leur présence et leur accueil dans notre pays soient instrumentalisées à des fins politiciennes.

La Pastorale des Migrants a, entre autres, la mission de rappeler l’exigence évangélique de l’accueil de l’étranger. Elle observe aussi comment cet accueil est pratiqué en Haute-Loire.

Régulièrement, depuis des semaines, la presse locale se fait l’écho de nombreuses actions d’accueil et de soutien. Des familles réfugiées d’Irak et de Syrie sont accueillies  : Val-Vert, Vals-près-Le Puy, Coubon, Aurec. Des familles de Haute-Loire sont candidates pour accueillir et ont commencé des démarches. Par ailleurs, plusieurs comités de soutien se sont constitués pour aider et accompagner les déboutés du droit d’asile, qui sont les plus démunis, heureusement aidés par les associations. Ce sont ainsi plusieurs centaines de bénévoles qui s’engagent.

Ainsi, depuis début février, deux familles déboutées du droit d’asile (dont une menacée d’expulsion) sont accueillies sur Sainte-Florine. Un groupe de bénévoles s’est mobilisé pour assurer de l’alphabétisation à la maison paroissiale  ; d’autres donnent de l’aide pour les services de la vie quotidienne  : accompagnement chez le médecin, transport des enfants dans les clubs sportifs, etc.

Des accueils similaires se passent dans le bassin du Puy  : à Laussonne, Lantriac, Saint-Germain-Laprade, Saint-Julien-Chapteuil…

L’année dernière, le centre de loisirs Léo Lagrange de Saint-Beauzire a reçu plus de cinquante migrants de Calais. De nombreux bénévoles du brivadois ont animé et vécu avec eux des temps de rencontre, des après- midi café, des repas festifs … l’expérience sera reconduite cette année.

Par ailleurs, une pratique tend à se développer  : des familles parrainent des personnes étrangères (adultes ou mineurs isolés étrangers) et les accueillent chez elles pour un week-end, une sortie au cinéma, des rencontres sportives…

Quand on sait que le plus grand nombre de migrants dans le monde est accueilli par des pays pauvres et que la Jordanie et le Liban ont reçu des millions de réfugiés qui constituent presque un quart de leur population, comment ne pas nous sentir interpellés à plus de générosité  ?

Quand on a rencontré des migrants, partagé un peu de leur vie et de leur souffrance, quand on peut les appeler par leur nom et qu’on entend notre nom dans leur bouche, nous sommes transformés  ; ils sont devenus nos frères. Notre regard sur l’immigration devient différent.

«  J’étais étranger, vous m’avez accueilli  »
Mt 25, 35

Pastorale des Migrants
Contact
P. Jean Salette, responsable diocésain
Tél. 04 73 54 18 28 - jean.salette@orange.fr



© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site