Accueil du site > Notre Evêque > Archives > Derniers textes > Lettre pastorale pour l’année de la Foi

Lettre pastorale pour l’année de la Foi

mardi 2 octobre 2012, par Henri Brincard

Mgr Brincard invite tous les fidèles du diocèse du Puy-en-Velay a s’engager dans l’année de la Foi promulguée par le Pape Benoît XVI.

L’Eglise est « fondée sur la Parole de Dieu » .

Notre Eglise diocésaine vit de la Parole de Dieu. En effet, « la communauté ecclésiale grandit dans l’écoute, dans la célébration et dans l’étude de la Parole de Dieu » en laquelle elle trouve sa force. Aussi lors de ma dernière lettre pastorale , je vous avais invités à vous retrouver en petites équipes, afin de lire l’Evangile selon saint Marc. Je rends grâce pour tous ceux et celles qui ont pu partager cette Parole et se laisser interpeller par la question de Jésus : « Pour vous, qui suis-je ? » . En effet, le Christ attend que nous lui répondions non seulement personnellement mais aussi de manière communautaire, en professant notre foi.

« L’Année de la foi » annoncée par Benoît XVI.

Le Saint-Père inaugurera « L’Année de la foi », le 11 octobre prochain, jour anniversaire de l’ouverture du Concile Vatican II. Rappelons-nous l’intention du bienheureux Jean XXIII lorsqu’il a convoqué le dernier Concile : « l’esprit chrétien attend dans le monde entier un bond en avant vers une pénétration doctrinale et une formation des consciences qui correspondent plus parfaitement et fidèlement à la doctrine authentique étudiée et exposée suivant les méthodes de recherche et la présentation dont use la pensée moderne » .
Au Saint Concile, les catholiques du monde entier furent représentés par leurs évêques. Les travaux aboutirent à la promulgation de textes majeurs inspirant aujourd’hui notre vie ecclésiale. En partant du Christ, « Révélation sur Dieu et sur le salut de l’homme » , sous la mouvance de l’Esprit-Saint, les Pères conciliaires ont approfondi la nature intime de l’Eglise et de son rapport au monde d’aujourd’hui . En choisissant de faire commencer l’Année de la foi au jour anniversaire de l’ouverture du Concile Vatican II, Benoît XVI nous rappelle l’importance des enseignements laissés en héritage par les pères conciliaires et la nécessité d’en faire la lecture approfondie soit personnellement, soit en petits groupes afin d’en saisir mieux la richesse.

La confession de la Foi.

Dans sa lettre apostolique promulguant l’Année de la Foi, le Saint Père écrit : « Nous désirons que cette année suscite en chaque croyant l’aspiration à confesser la foi en plénitude et avec une conviction renouvelée, avec confiance et espérance » .
Pour entrer dans cette démarche, chaque chrétien est invité à retrouver la foi de son baptême et à l’approfondir. Aujourd’hui, en effet, nombre de baptisés expriment leur foi seulement à l’occasion des grands évènements de la vie : baptême, mariage, obsèques. Si nous pouvons nous en réjouir, nous pouvons cependant nous poser ces questions : comment permettre à ces baptisés de mieux comprendre ce que l’Eglise célèbre. Comment les aider à progresser dans la vie chrétienne ? La connaissance et la méditation du Credo est un chemin sûr : « Ce n’est par hasard que dans les premiers siècles, les chrétiens étaient tenus d’apprendre de mémoire le Credo. Ceci leur servait de prière quotidienne pour ne pas oublier l’engagement pris par le baptême » .
Les baptisés convaincus et fervents sont aussi appelés à développer par une relation personnelle au Dieu vivant l’expression de cette même foi. La prière prolongée, l’eucharistie quotidienne et la charité fraternelle en seront la voie.
Afin de mieux parcourir cette voie, une connaissance du contenu de la foi est indispensable. Le catéchisme de l’Eglise catholique nous donne de façon organique et systématique l’expression du mystère de la foi. « Page après page, on découvre que tout ce qu’y est présenté n’est pas une théorie mais la rencontre d’une Personne qui vit dans l’Eglise » . C’est pourquoi, chers diocésains, je vous invite instamment à répondre aux diverses initiatives diocésaines permettant de mieux connaître le catéchisme de l’Eglise catholique et de mieux structurer ainsi notre foi. Aux parents, en particulier, je veux redire l’importance vitale de la participation des enfants à la catéchèse proposée dans les paroisses, les écoles et les aumôneries. Au catéchisme l’enfant, découvre progressivement le sens de la foi vécue et célébrée dans l‘Église. Il entre dans l’intelligence d’une foi vivante qui donne sens à sa vie et l’éclaire sur les questions qu’il se pose sur lui-même, sur le monde et sur Dieu. Avec ses frères ainés dans la foi ; il apprend à cheminer à la rencontre du Christ et à sa suite.

« C’est par mes actes que je te montrerai ma Foi » (Jc. 2, 18)

L’année de la foi est également une occasion privilégiée pour intensifier le témoignage de la charité et donc être plus attentifs aux nouvelles pauvretés qui nous entourent. « Dans la mesure où l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait » .
L’Eglise diocésaine veut permettre à tous les chrétiens d’être davantage encore serviteurs des autres dans leur vie quotidienne. Tel est le sens de la démarche « Diakonia 2013 » lancée l’année dernière. Chez nous, les initiatives fleurissent. Une équipe diocésaine anime et coordonne tous ces projets. Continuons dans cet élan et participons au rassemblement national qui se déroulera à Lourdes, du 10 au 12 mai 2013.
La charité nous pousse à faire connaître à tous nos frères la Bonne nouvelle de l’Evangile. Commençons par notre prochain, c’est-à-dire par ceux que nous côtoyons. C’est alors que notre engagement ecclésial en faveur de la nouvelle évangélisation nous fera redécouvrir la joie de croire et l’enthousiasme de communiquer notre foi.

Invitation…

Pour alimenter cette joie et cet enthousiasme, je vous encourage encore à méditer et à partager en petits groupes la lecture de la première lettre de saint Paul aux Corinthiens. Pour vous y aider, un guide a été réalisé dans un livret à diffuser dans les paroisses, comme cela s’est fait l’an dernier sur l’Evangile de saint Marc.
Pour nous, l’Année de la Foi débutera par une célébration eucharistique diocésaine, le samedi 20 octobre, à 17h à la cathédrale. Je souhaite vivement que les diocésains y participent en grand nombre. J’encourage plus spécialement les paroisses, les groupes de réflexion, de lecture de la Bible, les mouvements, les équipes d’aumônerie de jeunes ou d’adultes… à venir à cette célébration.

Avec Marie.

Au terme de ma lettre pastorale, je souhaite que cette année permette à chacun d’intensifier sa foi au Christ, Sauveur des hommes. Comme dans notre diocèse, la Vierge Marie est honorée de manière particulière, confions-lui notre cheminement dans la foi. Elle nous a précédés, Elle nous conseille et nous guide vers son divin Fils. Elle ne cesse de nous dire : « Faites tout ce qu’il vous dira » .

+ Henri Brincard
Evêque du Puy-en-Velay




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site