Accueil du site > Evénements > "Marcheur d’Espérance" à Lalouvesc

"Marcheur d’Espérance" à Lalouvesc

mardi 11 mai 2010, par P.B.Planche

Venus de toute la Haute-Loire, ils étaient plus de 100 jeunes de 12 à 15 ans à participer à l’évènement « Marcheur d’Espérance » les 1er et 2 mai derniers. Avec saint Jean-François Régis pour guide, ils sont partis à la recherche de celui qui est « le chemin, la vérité et la vie ».

Les marcheurs marchent

Ce rassemblement diocésain des jeunes des classes de 5èmes et 4èmes a commencé par une marche sur le « chemin de saint-Régis » : quinze kilomètres en direction de Lalouvesc.
Par petites équipes, ils ont pris des temps de réflexion et de partage tout au long du chemin. La nature était avec eux : non seulement elle est très belle en cette pointe extrême du Velay, mais, si partout ailleurs il pleuvait, sur les sentiers empruntés par nos marcheurs, la météo retenait l’ondée !

Triple défi

Arrivés à Lalouvesc, tout un programme attendait nos randonneurs. Trois temps et trois défis. Premier défi : intéresser un public de jeunes adolescents à un spectacle de marionnettes. Deuxième défi : organiser une procession aux flambeaux dans les rue de Lalouvesc à l’issue de ce spectacle. Enfin : faire une proposition de prière silencieuse dans la basilique de Saint-Régis avec ces mêmes jeunes qui avaient marché pendant plusieurs kilomètres dans l’après-midi.
Défis relevés : grâce au talent de Benoît de Sèze, marionnettiste qui met son art au service de la Foi. Grâce aussi au quinze animateurs qui encadraient les jeunes et aux jeunes eux-mêmes qui ont vraiment fait de ce week-end un temps pour Dieu.

Saint Régis dans tous ses états

La matinée du dimanche était consacrée à un parcours découverte. Différents ateliers permettaient de découvrir chacun un aspect de Saint Régis : un séminariste parlait de la vocation de prêtre, une religieuse de la vie consacrée, la visite du diorama permettait d’évoquer la vie du Saint et un temps à la chapelle la vie de prière. Il y avait même une dentellière qui rappelait l’engagement de Jean-François Régis auprès des ouvrières de son temps. L’après-midi, une eucharistie, présidée par Mgr Brincard concluait ce temps fort avec la présence des parents. Elle se terminait par un rendez-vous pris en 2011 pour le pèlerinage diocésain des collégiens à Lourdes.




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site