Accueil du site > Diocèse > Rencontres > Merci à mes amis chinois

Merci à mes amis chinois

mercredi 16 décembre 2009

Les Vierges consacrées (Ordo Virginum) sont une composante de la vie consacrée : elles reçoivent cette consécration des mains de l’évêque et s’engagent à suivre le Christ au plus près et à se mettre au service de l’Eglise. Anne-Céline Denis a reçu cette consécration le 13 décembre.

Quel cheminement a suivi votre vocation ?

J’ai longtemps été professeur en collège et en lycée. Dans mon coeur, je souhaitais à l’époque partir missionnaire... en Chine ! Je ne plaisante pas, étant allée dans ce pays un bon nombre de fois et ayant participé à l’évangélisation là-bas, mais surtout ayant été évangélisée par mes amis chinois ! Mais quand on veut des ailes, il faut des racines. Et arrivant au Puy, j’ai compris que le Seigneur me donnait des racines dans un diocèse, et auprès de Marie. Mon cheminement a toujours été vers une consécration, et par étapes que je ne détaillerai pas (ce serait long !) le Seigneur m’a amenée au Puy-en-Velay. En ce troisième dimanche de l’Avent, qui est celui qu’on appelle dimanche de gaudete (Dimanche de la Joie), j’ai reçu la consécration dans l’Ordo Virginum des mains de Mgr Brincard.

Quel sens revêt pour vous cette consécration ?

La consécration de l’Ordo Virginum offre deux dimensions : l’Eglise locale et l’Eglise Universelle. Peu à peu, dans la prière de l’Office, dont on nous remet le livre à la cérémonie de Consécration, je me découvre de plus en plus heureuse d’être dans l’Eglise avec un cœur élargi. Cette consécration ouvre à la dimension d’Epouse du Christ (Sponsa Christi) : " Qui a Jésus a tout", disait Thérèse de Lisieux que j’aime particulièrement.

Comment abordez-vous cette nouvelle étape de votre vie qui s’ouvre maintenant ?

C’est difficile de mettre en mots tant de joie et une expérience aussi personnelle, mais je sais que cette vocation dans l’Ordo virginum interroge énormément. Depuis deux ans, jamais on ne m’a posé autant de questions sur le célibat consacré, sur la présence de Jésus dans ma vie...des amis de tous âges m’ont dit leur joie, parfois leur étonnement très fort (!), et toujours leur respect, de mon choix. A travers cela, j’ai pu partager beaucoup et je pense que ce n’est qu’un début !




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site