Accueil du site > Notre Evêque > Archives > Message de Pâques de Mgr Brincard

Message de Pâques de Mgr Brincard

lundi 21 avril 2014, par Henri Brincard

Salut, autel, salut, victime De la glorieuse passion où la vie a souffert la mort et par sa mort nous rend la vie

(Tiré de Vexilla Regis hymne du Temps de la Passion du 6ème siècle)

Chers diocésains,

« Le Christ est ressuscité ! Oui, il est vraiment ressuscité ! » Dès le matin de Pâques retentit la Bonne Nouvelle de la victoire de la croix, cette nouvelle qui fonde la foi de l’Église et qui transforme à jamais le destin de l’humanité. «  La résurrection n’est pas un fait relevant du passé ; elle a une force de vie qui a pénétré le monde.  »

« Sauvé par la Passion de ton Fils, l’univers entier peut désormais confesser ta gloire : par la puissance de la croix, apparaît en pleine lumière le jugement du monde, la victoire du crucifié ». L’offrande du Christ apporte le salut au monde et à tout homme.

En raison de l’épreuve de santé que je traverse, la visite pastorale que je devais faire dans la ville du Puy a été transformée en un temps fort d’évangélisation afin de répondre à l’appel du pape : appel à évangéliser et aussi à se laisser évangéliser. L’Église a reçu de Jésus lui-même la mission d’annoncer incessamment cette Bonne Nouvelle : « Allez donc, enseignez toutes les nations, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, leur apprenant à garder toutes les choses que je vous ai commandées. Et voilà que je suis avec vous touts les jours jusqu’à la consommation des siècles  » (Mt 28, 46-48).

Le pape François nous a invités à aller à la périphérie pour annoncer l’Évangile. A toutes les communautés chrétiennes de notre diocèse, j’adresse deux questions : « Que signifie aller à la périphérie pour moi ? Comment avons-nous répondu sur ce point à l’appel pressant sur ce point du Saint-Père ? » A ce sujet, permettez-moi aussi de faire une proposition notamment aux paroisses mais pas seulement à elles : ne faut-il pas avoir pour priorité le souci de visiter dans l’amitié et dans l’espérance les personnes seules ou isolées qui habitent autour de nous ? A la suite de nombreuses confidences, reçues ces derniers temps, je m’aperçois qu’en de nombreux endroits du diocèse et surtout au Puy, il y a beaucoup de solitude au point que certaines personnes âgées, malades ou défavorisées ne reçoivent que trop peu de visite en dehors de celles, très méritoires, des services sociaux. Cela ne peut nous laisser indifférents. Je me réjouis qu’il y ait des mouvements et des groupes paroissiaux qui fassent des visites aux personnes, comme par exemple la Conférence Saint Vincent de Paul, mais j’estime aussi très important que, lorsqu’il s’agit de la paroisse, toute la communauté se mobilise, d’une façon ou d’une autre, pour remédier à la grande souffrance de la solitude.

Je tiens ici à remercier ceux qui m’ont entouré de leur prière, de leur affection et de délicates attentions qui m’ont touché. J’ai la joie de pouvoir à nouveau célébrer la messe dans ma cathédrale et aussi de commencer à participer à des évènements diocésains.

Sainte Pâque dans la grâce du Christ Ressuscité ! Que la Vierge Marie, Mère du Rédempteur, vous comble de joie et de paix et nous conduise vers son divin Fils ressuscité !

« Reine du ciel, réjouis-toi, alléluia,
Car celui que tu as mérité de porter, alléluia,
Est ressuscité comme il l’a dit, alléluia,
Prie Dieu pour nous, alléluia. »

+ Henri Brincard
Evêque du Puy




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site