Accueil du site > Diocèse > Services > Migrants et nouvelle évangélisation

Migrants et nouvelle évangélisation

vendredi 2 décembre 2011

« Migrant et Nouvelle Évangélisation » est le thème proposé par le pape Benoît XVI pour la prochaine Journée mondiale des migrants et des réfugiés. L’équipe diocésaine du Puy-en-Velay de la Pastorale des migrants propose une réflexion sur ce thème.

La « nouvelle évangélisation » est une expression qui peut quelques fois agacer. Ce sera l’objet du prochain synode des évêques, en octobre 2012.
Ce thème se situe également dans le prolongement de ce qu’écrivait le bienheureux Jean-Paul II au début du troisième millénaire : « Il ne s’agit pas d’inventer un nouveau programme. Le programme existe déjà : c’est celui de toujours, tiré de l’Évangile et de la tradition vivante...  »
Le Christ est toujours nouveau. Mais sans cesse, l’Église doit tenir compte des situations historiques nouvelles afin de rendre toujours plus actuelle la rencontre avec le Christ dans l’aujourd’hui de nos histoires. Sans cesse, il faut se mettre à l’écoute de la Parole vivante du Christ dans l’aujourd’hui de notre histoire... au cœur de ces grandes mutations que représente la présence des migrants.

Migrants et évangélisation

« Migrant et Nouvelle Évangélisation » est le thème proposé par le pape Benoît XVI pour la prochaine Journée mondiale des migrants et des réfugiés.
La journée du Migrant et du réfugié nous rappelle que le chrétien est « un homme en route », un pèlerin, un homme « en exode », celui qui, à l’appel de Dieu, comme Abraham, comme Moïse, comme les disciples de Jésus, se met en marche, poussé par l’Esprit, vers une terre qu’il ne connaît pas encore...
La rencontre de l’autre ou des autres, différents, lorsqu’elle se réalise dans un climat de confiance, contribue à relativiser les jugements spontanés qu’on est toujours tenté de porter sur autrui. Côtoyer des voisins qui ont quitté leur pays en conflit me rend plus attentif à ce que j’entends de ce pays aux informations. Dans ma tête, et aussi dans mon cœur, quelque chose a bougé, quelques barrières sont tombées.
Transmettre une Bonne Nouvelle au cœur des sociétés qui se trouvent bousculées par tant de mutations dans ces réalités économiques, sociopolitiques, environnementales, morales, cela ne commence t-il pas par prendre le temps de chercher à découvrir quel peut être le sens de cet enfantement souvent éprouvant ?
Porter soi-même sur cette réalité des migrations un regard habité par l’espérance - parce que nous croyons que Dieu est à l’œuvre en ce monde et œuvrer, chacun selon ses responsabilités et ses moyens « pour que l’homme soit sauvé », c’est une double façon d’exprimer notre foi dans un Dieu amoureux de notre vie humaine et qui s’est fait connaître en son Fils comme un Dieu Serviteur. La nouvelle évangélisation veut surtout être « une proclamation joyeuse et contagieuse de l’Évangile de Jésus-Christ ».

Les migrations, chance pour l’évangélisation

Le phénomène migratoire est une occasion providentielle pour l’annonce de l’Évangile dans le monde contemporain. Des hommes et des femmes provenant de diverses régions de la terre, qui n’ont pas encore rencontré Jésus-Christ ou ne le connaissent que de façon partielle demandent à être accueillis dans des pays d’antique tradition chrétienne.
Il est nécessaire de trouver à leur égard des modalités adéquates afin qu’ils puissent rencontrer et connaître Jésus-Christ... Les migrants eux-mêmes peuvent jouer un rôle précieux à cet égard car ils peuvent devenir à leur tour messagers de la Parole de Dieu et des témoins de Jésus ressuscité.
Les réfugiés qui demandent asile ont besoin de notre compréhension et de notre accueil, du respect de leur dignité humaine et de leurs droits, tout comme la prise de conscience de leurs devoirs. Leur souffrance exige de la part des États et de la communauté internationale des attitudes d’accueil réciproque en surmontant les craintes et en évitant les formes de discriminations... Les communautés chrétiennes doivent accorder une attention particulière aux travailleurs migrants et à leurs familles, à travers l’accompagnement de la prière, de la solidarité et de la charité chrétienne...

Diaconia, Servons la fraternité.

« Tous ensemble, en communautés vivantes et missionnaires, nous pouvons faire reculer les drames de beaucoup de nos frères en humanité par des attitudes et des comportements qui mettent en pratique les vérités que nous proclamons ». (Mgr Schocker, responsable de la Pastorale des migrants).
Parmi les diverses propositions faites pour vivre la démarche Diaconia, il y a plusieurs fiches-thème dont une sur « l’étranger ». À la lumière de l’Évangile, elle veut nous permettre de vérifier comment l’étranger n’est pas « étranger » dans le service du frère, comment nous mettons en pratique les vérités que nous proclamons.

Lire le témoignages de migrants

Pour animer dans les paroisses

Une plaquette comportant plusieurs éléments d’animation sera disponible dans les ensembles paroissiaux. (avec un bon de ommande pour matériel supplémentaire éventuellement). Site Internet : www.migrations.catholique.fr




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site