Accueil du site > Diocèse > Services > Missionnaires auprès des malades

Missionnaires auprès des malades

mercredi 16 décembre 2009, par P.B.Planche

Le Service diocésain de la Pastorale de la Santé a réuni près de 200 membres des équipes qui, à domicile ou en établissements, participent à rendre l’église présente auprès de ceux qui souffrent. Thème de la journée : la Mission.

La réflexion, menée par le Dr Besson, responsable diocésain de la Pastorale de la Santé, par le Père Aurelle, aumônier de l’hôpital Émile-Roux au Puy et par le Père Rouchon de Brioude, a commencé par une explication autour du terme : "envoyé en mission".

Mission et bénévolat

Celui qui est envoyé en mission n’est pas qu’un bénévole. D’abord parce qu’il ne vient pas au titre de sa seule bonne volonté : il est envoyé. Envoyé par l’Eglise pour être le signe « d’un horizon insoupçonné ». En ce sens, la mission est d’abord une grâce à accueillir avant d’être une tâche à accomplir et elle ne donne pas seulement une responsabilité : il s’agit d’une expérience spirituelle toujours à ressourcer. Le cardinal Congar o.p. reconnaissait plusieurs critères à un authentique envoi en mission : il s’agit d’un service précis, d’importance vitale pour l’Eglise, qui comporte une vraie responsabilité, reconnue par l’Église locale, qui comporte une certaine durée, et qui s’accompagne d’une formation. L’envoi en mission des membres de la Pastorale de la Santé qui se rendent auprès des malades, et qui se vit en paroisse le plus souvent, est essentielle pour bien intégrer cette dimension d’envoi.

Travail en Eglise

Autre élément qui importe : le travail en Eglise. Celui qui est envoyé doit vivre son action en communion avec tous les mouvements et les équipes qui font vivre cette mission. Il doit aussi être attentif à tous ceux qui, hors de l’Eglise, interviennent dans le champ du monde de la santé. « En Haute-Loire, rappelle Pierre Besson, nous avons vécu des expériences remarquables, par exemple lors de la journée sur le handicap qui s’est déroulée en janvier 200 à Langeac : organismes confessionnels et non-confessionnels ensemble pour confronter leurs approches et leurs préoccupations. » Un projet du même ordre pourrait voir le jour sur la problématique du handicap mental.

Mission et évangélisation

Bien entendu, celui qui est envoyé en mission, même s’il porte en lui le désir de faire découvrir la beauté de l’amour de Dieu, doit avoir en premier le souci de la liberté et du respect de la personne. Le mot qui définit cette attitude est l’accompagnement. Les membres de la Pastorale de la Santé accompagnent les personnes qui les accueillent, attentive aux demandes, à l’état présent de la personne, sans vouloir à tout prix placer un temps de prière ou un sacrement. Sans compter que les choses ne vont pas dans un seul sens : la personne malade est parfois tout autant accompagnatrice que celle qui lui rend visite.

B.P.


Portfolio

Un groupe de travail Un groupe de travail Un groupe de travail Le Père Rouchon, le docteur Besson et le Père Aurelle


© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site