Notre-Dame de Clavas

Riotord

vendredi 12 juillet 2013, par Simon Gauer

A Clavas, au fond d’une vallée très encaissée, se trouve un petit sanctuaire...

L’histoire

Vers 1150, des moines Templiers s’installent dans une vallée encaissée. Ce lieu de silence est propice à leur prière, mais aussi à leur esprit de service. En effet, beaucoup de pèlerins, venant de la vallée du Rhône, passent le Tracol pour aller au Puy. Ils favorisèrent le culte à la Vierge en ces lieux.

Vers 1250, des religieuses bénédictines les remplacent, et continuent la mission que les moines avaient commencée, à savoir, la prière et l’accueil des pèlerins.

Elles instaurèrent le culte de Notre-Dame du Puy, sous le vocable de Notre-Dame de Bon-Secours. Elles en firent faire une copie pour leur monastère.

La statue

La statue qui se trouve à Clavas aujourd’hui, garde le type du modèle ancien de la statue : elle porte son enfant dur le bras gauche, elle tient dans sa main droite un sceptre et sur sa tête, une couronne. La différence fondamentale avec la statue primitive, c’est l’Enfant. Par rapport à d’autres époques, il est très humanisé. Malgré qu’il tienne un globe dans la main gauche, ce qui est propre à la vierge primitive du Puy, il ne montre d’intérêt que pour sa mère en posant sur un elle un regard d’admiration et de respect. Le costume de Marie, quant à lui, est propre aux grandes dames du XVIIe siècle.

A une période, on venait de loin pour trouver la Vierge du Val Enclavé.




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site