Accueil du site > Sanctuaires > Sanctuaires Mariaux > Notre Dame de Pradelles

Notre Dame de Pradelles

2005

Le culte de Notre-Dame de Pradelles apparaît en 1512, date à laquelle une statue est découverte dans le sol d’un pré à côté de l’hôpital, à la place où s’élève aujourd’hui le clocher de la chapelle. On ne connaît rien de plus sur l’histoire de cette statue.

Voir en ligne : Le 550ème anniversaire de Notre-Dame de Pradelles

Le culte fut d’abord très local. En 1586, un incendie dévasta tout un quartier de Pradelles épargnant seulement la chapelle, attirant un peu plus l’attention sur ce petit sanctuaire.

Mais le grand événement qui contribua à la renommé de Notre-Dame de Pradelles fut le 10 mars 1588. En pleine guerre de religion, les troupes huguenotes, qui ravageaient la région depuis quelques temps, vinrent attaquer Pradelles. Mais, elles furent défaites et le pillage fut épargné à la ville. Les pradelains attribuèrent à la protection de Marie cette victoire.

Les dominicains s’installèrent à Pradelles en 1608 et contribuèrent à répandre la renommée du sanctuaire dans le Velay, le Vivarais et le Gévaudan. On vient même du Gard en Pèlerinage à Pradelles.

Parmi les miracles attribués à Notre-Dame de Pradelles, citons la guérison d’Anne-Marie Rivier, la fondatrice des Sœurs de la Présentation qui retrouva l’usage de ses jambes dont elle était privée depuis l’âge de deux ans.

En 1793, les révolutionnaires jetèrent la statue au feu. Quand un assistant put la récupérer, elle était à moitié consumée. Elle fut restaurée en pin du pays et après 1802, elle revint dans sa chapelle.

Le 18 juillet 1869, Mgr Le Breton, évêque du Puy, a solennellement couronné la statue miraculeuse de Notre Dame de Pradelles en présence des évêques de Mende, de Viviers et de Mgr Charbonnel, évêque de Toronto (Canada). Plusieurs milliers de pèlerins étaient présents. Notre-Dame de Pradelles demeure le sanctuaire fréquenté par toute la région. On y vient confier ses peines, demander une guérison, rendre grâce et chercher un réconfort.

1912 amena le quatrième centenaire de la découverte de la statue, que Pradelles célébra le 7 juillet. Les évêques du Puy, de Mende et de Viviers étaient présents. Les pèlerins de tout le canton remplissaient la ville.

Le pèlerinage s’est peu à peu fixé au 15 août. Un millier de personne venues de Haute-Loire, de la Lozère et de l’Ardèche se rassemblent pour la messe et la procession. Et voilà 500 ans que Marie montre à Pradelles le chemin de la vie éternelle.




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site