Accueil du site > Diocèse > Paroisses > Notre-Dame-des-Apôtres

Notre-Dame-des-Apôtres

mardi 11 juin 2013

Le 23 juin, Mgr Brincard reconnaitra officiellement le nouvel ensemble paroissial Notre-Dame-des-Apôtres au Pays des Sucs.

Autour d’Yssingeaux

Le centre de ce nouvel ensemble paroissial est incontestablement Yssingeaux. À la ville centre s’ajoutent les paroisses d’Araules, Recharinges, Bessamorel, Grazac, Lapte, Verne, Saint-Julien-du-Pinet et Versilhac.

Ce nouvel ensemble paroissial comptera un peu plus de 11 500 habitants. Il a à son service quatre prêtres (les pères Michel Orfeuvre, Jérôme Tran, Alphonse Durand et Gustave Chaudier), un diacre permanent (André Giraud) et deux animatrices en pastorale (MMmes Catherine Russier et Mireille Souvignet).

Il y a des écoles catholiques primaires à Auraules, Grazac et Lapte et à Yssingeaux, l’Ensemble scolaire catholique regroupe une école primaire, un collège, un lycée (offrant quelques formations post-bac) et un centre d’études agricoles. Il existe une aumônerie catholique de l’enseignement public (du primaire au lycée) et une à l’hôpital.

Pays des sucs

Les sucs, ce sont ces petites montagnes formées par les volcans de type péléens.

Relativement élevée en altitude, la zone connait des hivers assez rigoureux (Yssingeaux est à 860 m. d’altitude).

Géographie humaine

La situation démographique est plutôt bonne  : la population de l’ensemble paroissial s’est accrue de près de 10% entre 1999 et 2007 et la tendance s’est poursuivie depuis. Elle est due en bonne partie à l’arrivée de populations venues de la Loire et désireuses de trouver un cadre de vie plus agréable. En ont surtout profité les communes d’Yssingeaux, Lapte et Grazac.

L’axe de la RN 88 est déterminant  : il met Yssingeaux à une quarantaine de minutes du centre ville de Saint-Étienne et à une demi-heure du Puy-en-Velay.

Économie

L’économie locale reste très marquée par les activités liées au rural  : l’agriculture et l’industrie agro-alimentaire (Sevarome à Yssingeaux et la laiterie Gérentes à Araules par exemple) La sous-préfecture accueille l’école nationale de la pâtisserie.

L’industrie a connu des difficultés  : tels les ateliers mécaniques du Velay ou l’entreprise textile Lejaby dont les problèmes ont fait les titres de la presse nationale. Il n’en reste pas moins que 15% de la population active travaille dans l’industrie.

Yssingeaux est un centre administratif (sous-préfécture), scolaire et commercial. Le marché du jeudi attire les foules, surtout à la belle saison. Des enseignes de la grande distribution ont ouvert des magasins ces dernières années, il y a même un Mac-Donald  !

Le tourisme est bien présent mais génère assez peu d’emplois.

Notre-Dame-des-Apôtres

Les paroisses formant le nouvel ensemble ont une longue habitude du travail en commun. La région, jadis très pratiquante et qui vit naitre de nombreuses vocations est aujourd’hui touchée par la déchristianisation. L’arrivée de nouvelles populations crée aussi de nouveaux défis.

C’est donc avec une conviction résolument apostolique que le nom de Notre-Dame-des-Apôtres a été choisi. Mais cette dénomination rejoint aussi la tradition  : la présence mariale est forte (Notre-Dame des Pénitents, d’Araules, de Montjuvin, de Glavenas...) et les églises d’Yssingeaux et de Grazac sont dédiées à saint Pierre, celle de Lapte à saint Jean.




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site