Accueil du site > Evénements > Deux diacres bons pour le service

Deux diacres bons pour le service

mercredi 12 septembre 2012, par P.B.Planche

Le dimanche 9 septembre, en la cathédrale du Puy, Mgr Brincard a ordonné diacres en vue du sacerdoce Pierre Besson et Nicolas Pourrat.

Cliquez ici pour voir le reportage photo
Cliquez ici pour le texte de l’homélie de Mgr Brincard

Dire oui

Si le diocèse du Puy a eu la grâce de vivre assez régulièrement des ordinations, il faut remonter assez loin pour retrouver une double ordination de diacres en vue du sacerdoce.
Ce 9 septembre, Pierre Besson et Nicolas Pourrat ont dit oui aux engagements qui leur était demandé de faire : oui au célibat pour « signifier le don au Christ Seigneur », oui au service du peuple chrétien, oui à la foi, oui à devenir serviteurs de la Parole de Dieu, oui à la prière, oui à prendre le Christ pour modèle, oui à l’obéissance. Tous ces oui prononcés, ils ont alors été ordonnés diacres par Mgr Brincard.

Des rites significatifs

Les rites de l’ordination disent assez par eux même que si le sacrement reçu, celui de l’ordre dans le diaconat, est un engament et une charge reçue, il est avant tout un appel du Christ et un don de sa grâce.
A l’appel de leur noms Pierre et Nicolas se sont avancés pour manifester leur désir de recevoir cette ordination ; ils ont mis leurs mains dans celles de l’évêque pour lui promettre obéissance ; ils se sont prosternés au sol pour manifester leur abandon à la volonté de Dieu ; ils ont reçu l’imposition des mains qui, dans tout les sacrements manifeste que c’est l’Esprit saint qui agit dans son Église ; ils ont reçu le livre de la Parole de Dieu qu’ils doivent annoncer et ils ont servi à l’autel où le Christ rend présent le don de sa vie dont vivent les chrétiens.

L’homélie

Dans son homélie Mgr Brincard a mis en valeur ces différents rites et leurs significations. Il les résumait en une phrase : « Souvenez-vous que, par le diaconat, vous servirez surtout la communauté chrétienne en l’aidant à entrer toujours plus avant dans le mystère de la croix de Jésus Christ. »
Par ailleurs, l’évêque du Puy a resituée cette ordination dans le contexte des évènements vécus par l’Église de France. Ainsi l’année de la Foi qui s’ouvre le mois prochain : « Ordonnés diacres, à la veille de l’Année de la Foi décidée par notre pape Benoît XVI, proclamez à temps et à contretemps la foi qui fait de chaque croyant une lumière brillant devant les hommes. C’est ainsi que ceux qui vous rencontreront rendront gloire au Père qui est aux cieux ».
Être ordonné diacre pendant que l’Église de France vit l’évènement Diaconia 2013 n’est pas non plus sans signification : « il vous reviendra d’assurer la diaconie de la charité. Tel un guetteur vigilant, attirez l’attention du peuple de Dieu sur les nouvelles pauvretés. Aidez-le aussi à y remédier. En servant avec foi ceux qui sont dans le dénuement physique, moral ou spirituel, faites comprendre qu’en chaque pauvre, il y a Jésus qui nous tend la main. Sachons donc partager nos biens matériels et spirituels avec les pauvres. Sachons également nous approcher d’eux avec respect et humilité. Devenons en quelque sorte les mendiants de ceux que nous sommes appelés à secourir. Pour être, il faut se donner. Diaconia 2013 propose à tout notre diocèse d’en faire l’expérience. Avec votre grâce, participez avec enthousiasme à ce grand mouvement d’espérance qu’est Diaconia 2013 »

Remerciements

Les deux nouveaux diacres ont, à la fin de la cérémonie, remerciés tous ceux qui avaient contribué à l’éclosion de leur vocation, au premier rang desquels leurs familles.

Une formation qui continue.

Pierre et Nicolas devraient être ordonnés prêtres au début de l’été prochain. En attendant ils poursuivent leur formation en vue du sacerdoce avec le Séminaire Saint-Irénée de Lyon. Ils seront ainsi une semaine par mois à Lyon où ils suivront quelques cours et où ils pourront partager avec leurs accompagnateurs et d’autres diacres leurs expériences de ministère pastoral. Le reste du temps, ils partageront la vie de communautés chrétiennes et le ministère des prêtres de paroisses. Pierre Besson vivra cette expérience « sur le terrain » à Langeac et Nicolas à Saint-Didier-en-Velay.

ERRATUM. Dans un précédent article nous avions écrit que Nicolas Pourrat était issu d’une famille "non pratiquante". Des membres de cette famille nous ont contacté pour nous signaler que ce qualificatif ne correspondait absolument pas à la réalité vécue en son sein. Nous publions donc ce rectificatif et nous prions tous ceux et celles qui auraient pu se sentir blessés d’accepter les excuses de notre rédaction.

Portfolio

Pierre BESSON (Photo FB) Nicolas POURRAT (Photo FB)


© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site