Accueil du site > Evénements > Ouvrir les portes de la miséricorde

Ouvrir les portes de la miséricorde

jeudi 26 novembre 2015, par P.B.Planche

Le 8 décembre le pape inaugurera l’Année Sainte de la Miséricorde pour toute l’Église catholique. Cette année jubilaire sera célébrée à Rome, mais aussi dans le monde entier… et en Haute-Loire.

Une date symbolique

L’Année de la Miséricorde s’ouvre le 8 décembre, fête de la Conception immaculée de la Vierge Marie. Cette fête exprime pour les catholiques le désir de Dieu sur les hommes : par sa miséricorde il veut les sauver du péché qui les éloigne de lui. « Dieu n’a pas voulu que l’humanité demeure seule et en proie au mal. C’est pourquoi Marie a été pensée et voulue sainte et immaculée dans l’amour (cf. Ep 1, 4), pour qu’elle devienne la Mère du Rédempteur de l’homme. Face à la gravité du péché, Dieu répond par la plénitude du pardon. La miséricorde sera toujours plus grande que le péché, et nul ne peut imposer une limite à l’amour de Dieu qui pardonne » écrit le pape dans la lettre annonçant ce Jubilé de la Miséricorde.

Mais le 8 décembre 2015 est aussi le 50ème anniversaire de la clôture du Concile Vatican II par lequel l’Église catholique a voulu faire sa « mise à jour » (aggiornamento) afin de présenter de façon rénovée l’Évangile au monde. « Etape nouvelle pour l’évangélisation de toujours. Engagement nouveau de tous les chrétiens à témoigner avec plus d’enthousiasme et de conviction de leur foi. L’Eglise se sentait responsable d’être dans le monde le signe vivant de l’amour du Père  » écrit encore le pape François.

Un geste symbolique

L’inauguration de l’Année de la Miséricorde sera marquée par l’ouverture d’une porte. A Rome, il s’agira de la « Porte Sainte » de la basilique Saint-Pierre qui n’est ouverte qu’au cours des années saintes et murée le reste du temps. Des portes seront aussi ouvertes dans le monde entier dans les sanctuaires choisis par les évêques pour être but de pèlerinage pour cette année jubilaire.

Ce geste est traditionnel dans l’Église, au moins depuis le 13ème siècle pour signifier l’ouverture à tous de l’amour de Dieu. C’est à la fois une invitation à entrer pour découvrir, ou redécouvrir, la joie de cette intimité que Dieu veut nouer avec les hommes. C’est aussi une invitation à sortir, à garder les portes ouvertes, afin que cette « Bonne nouvelle » de l’amour de Dieu parviennent à tous, jusqu’aux périphéries existentielles de notre monde comme aime à le dire le Pape François.

En Haute-Loire

Mgr Crepy a désigné trois lieux comme sanctuaires jubilaires de l’Année de la Miséricorde :
- La cathédrale Notre-Dame du Puy : lieu de pèlerinage à la Vierge depuis le 5ème siècle.
- La basilique Saint-Julien de Brioude qui abrite les reliques du saint dont elle porte le nom, un martyr chrétien du 3ème siècle.
- L’église saint Marcelin de Monistrol-sur-Loire où repose l’un des saints évêques du Puy, Marcellin (début du 6ème siècle).

Dans chacune de ces églises, une porte sera ouverte et des animations, des temps d’accueil, des itinéraires seront proposés pour accueillir la Miséricorde de Dieu.

Ouverture

Mgr Crepy présidera l’ouverture des Portes de la Miséricorde au cours d’une messe :
- Le 8 décembre à 20h pour la cathédrale du Puy
- Le 12 décembre à 18h pour la basilique Saint-Julien de Brioude
- Le 13 décembre à 10h30 pour l’église Saint-Marcellin de Monistrol-sur-Loire.




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site