Accueil du site > Evénements > Pèlerinage à Notre-Dame-Trouvée

Pèlerinage à Notre-Dame-Trouvée

vendredi 17 juillet 2009

Les paroisses de Lavoûte-Chilhac et du Val d’Allier célébraient, dimanche 5 juillet, la fête de Notre-Dame-Trouvée. C’est en effet le premier dimanche de juillet qu’est fêtée la découverte de la statue de Notre-Dame « La Trouvée » devenue la patronne et la protectrice de tous les habitants de la vallée.

L’histoire

Revenons à l’origine de ce pèlerinage : le 8 juillet 1496, deux petites filles jouent à casser des galets au bord de l’Allier. L’une d’elles, Marguerite Romeuf, découvre dans l’un des cailloux cassés une petite image de Notre-Dame tenant son enfant sur le bras gauche.

Le manuscrit relatant les évènements est conservé au trésor de l’église de Lavoûte-Chilhac. Après une enquête sérieuse de l’évêché de Saint-Flour, force est bien de reconnaître la sincérité des enfants. Plusieurs « miracles » et trois guérisons suscitent un grand mouvement de piété. Le culte est autorisé et la dévotion à « Notre-Dame-Trouvée de Lavoûte » ne va cesser de grandir.

La statuette sera d’abord placée dans un reliquaire d’or, dans l’église prieurale. Lorsque, en 1889, on élargira le pont sur l’Allier, on en-lèvera la statue en bois de Notre-Dame du Pont qui s’y trouvait. On la placera dans l’église pour servir de châsse au petit reliquaire de Notre-Dame-Trouvée. C’est cette statue qui fut couronnée le premier dimanche de juillet 1913.

2009 : un anniversaire

Cette année le pèlerinage était présidé par Mgr Henri Brincard, évêque du Puy-en-Velay. La procession s’est rendue sur le pont près duquel la statuette avait été trouvée. Le brancard de Notre-Dame était porté par les habitants de Lavoûte, tandis que des enfants, vêtus de blanc, tenaient les rubans autour de la statue. Le petit reliquaire était présenté sur un coussin en velours rouge. Monseigneur Brincard a béni la vallée et tous ses habitants. Les très nombreux pèlerins se sont ensuite retrouvés pour participer à la messe en l’église Sainte Croix. La concélébration était présidée par Mgr Brincard entouré du Père Vincent Manoury, curé de la paroisse, et du Père Roland Bresson.

La veille de ce pèlerinage, un colloque organisé par l’association du prieuré Sainte-Croix de la Volte (membre de la fédération des sites clunisiens) a permis de réunir de nombreux amateurs d’histoire venus découvrir les liens existant entre le prieuré Sainte-Croix et Cluny. Ce colloque était le point fort, pour le réseau départemental des sites clunisiens, de la célébration du XIe centenaire de Cluny.




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site