Accueil du site > Diocèse > Services > Pèlerinage diocésain en Terre Sainte – Mars 2015

Pèlerinage diocésain en Terre Sainte – Mars 2015

vendredi 27 mars 2015

Roger Falcon, un des pèlerins altiligériens en Terre Sainte partage ses impressions, sur le mode Top Chef !

La meilleure recette que j’ai jamais goûtée !

Vous prenez les ingrédients suivants :
- 11 jours de vacances ou RTT (je sais, pour les retraités, c’est pas facile !)
- 50 personnes de bonne volonté : Altiligériens, infiltrés de quelques bretons, aveyronnais…
- 4 heures d’avion, au départ de Genève, direction Tel Aviv
- 1 encadrement compétent et dévoué
- 1 soleil journalier, avec un peu de vent le dernier jour.
- 1 température oscillant entre 10 et 30°, suivant le lieu et l’heure.
Et vous obtenez un pèlerinage excellent, physique, instructif… et spirituel à souhait.

Voyez plutôt. Vous bénéficiez, dans le même temps, d’au moins sept leçons.

Leçon de géographie

en 50 km , vous passerez du niveau de la mer à Jaffa , à 850 m à Jérusalem, puis à moins 417 m à la Mer Morte .Vous sillonnerez Israël et les Territoires Palestiniens. Vous aurez à un jet de pierre ou à portée de vue : l’Egypte au Sinaï, la Jordanie juste de l’autre côté du Jourdain, la Syrie et le Liban derrière le Golan. Vous parcourrez la Galilée, la Samarie, la Judée, le pays des Philistins…

Leçon d’Histoire

Sur presque 4 millénaires : depuis Abraham parti de Ur (incontournable pour les mots fléchés) jusqu’à la réunion des Apôtres au Cénacle après la Résurrection du Christ ; en passant bien sûr par des lieux mythiques comme le Mont Thabor, la forteresse de Hérode le Grand à Massada, les ruines laissées par les Croisés ou les Hospitaliers, l’Esplanade des Mosquées et les 5 km du mur d’enceinte de Jérusalem, le Mur des Lamentations… Leçon de géo-politique : existence et vie quotidienne de deux états, « l’un dans l’autre » Israël et Territoires Palestiniens, avec les 450 km du mur de séparation - dit mur de la honte par certains, Bande de Gaza, et la création de « colonies » juives en Territoire Palestinien avec les nombreux « check-points »

Leçon d’agriculture

Oui, d’agriculture, car il est rare de trouver chez nous d’aussi grandes surfaces plantées de bananiers, de manguiers, de grenadiers, de dattiers et bien sûr, d’oliviers millénaires.

Leçon de civilisation

Vous découvrirez les Bédouins avec leurs moutons, chèvres et dromadaires, les Kibboutz et leurs Kibboutzniks qui les habitent, le Shabbat et toutes ses obligations ou interdictions, le village de Taybeh entièrement chrétien au milieu des Arabes Musulmans.

Leçon biblique

Ce sera la plus importante puisque vous apprécierez par la vue, le toucher, le cœur et l’âme des Lieux Saints : Bethléem, Nazareth, le Mont des Oliviers, le jardin de Gethsémani, le Golgotha, le Saint-Sépulcre, la ville de Jéricho, la vallée du Cédron et celle de la Géhenne, la « chambre haute » du Cénacle et beaucoup d’autres encore.

Leçon de… patience…

Pour embarquer d’abord et aussi débarquer, avec un passage de la sécurité très « fouillé », c’est le moins qu’on puisse dire ; pour accéder à certains lieux comme l’Esplanade des Mosquées, le Saint- Sépulcre… Il ne faut pas compter en quart d’heure ni même en demi-heure

Enfin tout ce qu’il faut pour vous remuer intérieurement, vous faire réfléchir et méditer, vous donner de ne plus jamais lire la Bible et les Evangiles sans avoir à l’esprit, les images de tous ces lieux extraordinaires… Chers amis, avez-vous une seule, bonne, vraie raison, de ne pas aller en Terre Sainte, au moins avec votre appareil photos… ?

Quelques places disponibles pour un pèlerinage exceptionnel à Rome du 25 au 30 mai 2015. Contacter rapidement le Service Diocésain des Pèlerinages au 04.71.09.73.45 le matin.

Portfolio



© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site