Accueil du site > Diocèse > Rencontres > Raz de marée des jeunes sur Le Puy

Raz de marée des jeunes sur Le Puy

jeudi 15 avril 2010, par P.B.Planche

Alors qu’ils n’étaient que 270 l’an dernier pour la première édition, ils étaient plus de 600 pour le second pélerinage des étudiants et des jeunes professionnels de Rhône-Alpes-Auvergne au Puy-en-Velay les 10 et 11 avril 2010.

Le monde bigaré des jeunes

La marche proposée aux jeunes pour ce pélerinage se déroulait en deux temps. La journée du samedi proposait une marche par groupes d’affinité (Scouts, étudiants en grandes écoles, Centre Chrétien Universitaire, Altiligériens, bourbonnais, clermontois, Communauté de l’Emmanuel...) partis de divers points de Haute-Loire (Lavoute, Vorey, Beaulieu, St Vincent, Bellevue la Montagne, Borne, Vernassal, St Geneys, Chassaleuil...) Tout le monde convergeait vers Saint-Paulien. La marche était jalonnée par des enseignements, des temps d’échanges, des temps de silence aussi, chaque groupe monayant à sa façon le thème "Qui nous fera voir le bonheur ?"

C’est peut-être la plus grande réussite de ce genre de rassemblement de permettre aux jeunes catholiques de vivre une expérience commune, tout en tenant compte des différentes sensibilités.

Saint-Paulien, coeur du monde

L’antique Ruessium, devenue plus tard Saint-Paulien, fut, d’après certaines légendes, le siège premier de l’évêque des vellaves. Quoiqu’il en soit, ce samedi soir, le coeur de l’église de Haute-Loire, et même de la région toute entière, battait dans la superbe église du village.

650 jeunes réunis pour louer Dieu, prier devant le Saint-Sacrement, recevoir le Sacrement de la Réconciliation, entendre les témoignages bouleversants du Père Jean-Philippe Maurin du diocèse de Moulin sur sa vocation, et d’Etienne Villemin qui s’est mis au service des plus pauvres en région parisienne ! Spectacle rare, précieux et qui montre que les bouleversements médiatiques de ces dernieres semaines ne sont pas le tout de la vie de l’Eglise.

Auparavant les jeunes avaient été accueillis dans la Grande Halle de Saint-Paulien par quelques membres du groupe de pop-rock chrétien Glorious. Ensuite, Mgr Brincard a proposé un enseignement sur le bonheur, dont l’une des phrases a fait mouche : "ne vous souciez pas tant du qu’en dira-t-on que du qu’en dira Dieu !".

Parlons intendance : le groupement des Associations de Saint-Paulien s’est mobilisé pour offrir un repas à un prix défiant toute concurrence tandis que les gymnases sont devenus, le temps d’une nuit des dortoirs.

Marche d’Eglise"

Le dimanche, les différends groupes n’en formèrent plus qu’un seul marchant, derrière la Croix. Après un temps de prière ouvert par Mgr Lagleize, évêque de Valence, la marche a connu un arrêt au niveau de Polignac et de son impressionnant donjon. Là, nouvel enseignement sur le bonheur cette fois par Mgr Simon, archevêque de Clermont.

La marche est parvenue à son terme, la cathédrale du Puy, vers trois heures. Là, avant d’entrer dans la basilique mariale, une liturgie baptismale, présidée par le cardinal Barbarin, attendait les jeunes. Après l’aspersion d’eau bénite par les évêques, chaque étudiant et jeune professionnel recevait un vêtement blanc (un t-shirt) au cours de sa montée vers l’intérieur de la cathédrale par l’escalier du ventre. Mémoire du baptême, mémoire de la parole de Jésus à Nicodème, cette petite liturgie ouvrait la liturgie eucharistique.

La messe, présidée par le cardinal Barbarin, était animée -et comment !- par un orchestre et un choeur qui suffisait à peine à accompagner les jeunes qui remplissaient toute la nef et dont la ferveur ne paraissait en rien entamée par la marche ! Le Cardinal, dans son homélie remettait les choses au point avec Thomas, héros de l’Evangile du jour : c’est l’homme sans peur, toute ses interventions dans l’Evangile en témoigne. Et s’il n’était pas là quand Jésus apparaisait aux autres disciples, c’est que ceux-ci s’étaient enfermés à cause de leur peur. Il n’a pas cru sans voir, mais les autres disciples non plus, sauf Marie et, d’une certaine façon Saint Jean.

Rendez-vous a été donné à l’an prochain. Et combien seront-ils cette fois ?

retrouvez les photos de la marche




© 2017 - Diocèse du Puy-en-Velay| Plan du site | Espace privé | Mentions légales |  RSS 2.0 Suivre la vie du site